Aller au contenu principal

Le stylo rouge

Roman
à partir de 10 ans
: 208162799X
4.00
euros

L'avis de Ricochet

Le sentiment de ne pas être comme les autres, d’être mise à l’écart embrouille l’esprit de la jeune Léonore qui se trouve banale et sans intérêt. Comme sa mère, elle n’aime pas trop parler, se tient sur le qui-vive, avec la peur au ventre, même si elle ne fait rien pour mériter d’être grondée. C’est juste un sentiment qui est là, une angoisse qui fait battre son cœur. Depuis que son père a disparu et que des gendarmes sont venus chez elle interroger sa mère, tremblotante d’inquiétude, c’est encore pire. Léonore n’a plus envie de regarder les autres ou d’être regardée. Elle n’a même plus envie d’aller à l’école. Elle sait que son père est en prison, elle va le voir mais ne sait pas trop ce qui lui est arrivé. Personne ne lui explique le pourquoi ni le comment. « Je n’ai pas compris pourquoi mon papa a quitté la salle minuscule avant nous. Je n’ai pas compris pourquoi il ne venait pas avec nous. Je n’ai rien demandé. Je ne demande jamais rien. C’est peut-être pour ça que je n’arrive pas à comprendre aussi vite que les autres. » Léonore se dit que les gens n’aiment pas les enfants de prisonniers, elle s’imagine un tas de choses, pas toujours très réalistes. Ce roman rend bien compte de ce qui peut se passer dans la tête d’une petite fille en proie au désarroi. Un devoir de rédaction aura pour conséquence de rompre son isolement et de réussir à lui faire affronter la réalité. Dans ce récit à la première personne, qui parle du poids des ombres, d’une enfant qui grandit et d’une liberté conquise, Marie-Claude Bérot ne cherche pas à faire de son héroïne un modèle de perfection. Léonore a ses défauts, mais comme tout être humain, elle a besoin de reconnaissance. Un livre simple qui pointe quelque chose d’essentiel.

L'avis des internautes

Les avis exprimés ci-dessous n'engagent que leurs auteurs
le 09/12/2008 15:58

Je ne vois pas le rapport avec le titre mais je trouve que le roman est superbe.

le 11/25/2006 14:02

Je trouve que ce livre est malheureusement très ennuyant :
Bravo quabnd même a MARIE-CLAUDE BEROT ...
Et moi non plus je ne vois pas du tout le rapport entre le titre et l'histoire -_-'

il est super bien, sauf que on ne sait pas si le père de Léonnore est revenu à la maison. Bravo à Marie-claude Berot !!!!!!!

Le livre est vraiment génial mais je ne vois pas le rapport entre le titre et l'histoire autrement rien a dire