Aller au contenu principal

Rechercher un livre

Le secret de Garmann

Sélection des rédacteurs
Jean-Baptiste Coursaud
Album
à partir de 5 ans
: 9782226209177
12.50
euros

L'avis de Ricochet

Garmann a six ans. Il est pâle et tout blond. Il est encore dans l’enfance et il observe le monde et les adultes autour de lui. Il écoute ce qu’on lui dit, comprend parfois les expressions au pied de la lettre, ce qui le plonge dans des abîmes de réflexion. Il aime rêver, il est parfois confronté à des situation difficiles. Il aime jouer.

Nous avons fait sa connaissance en 2008, dans deux albums qui ont été remarqués et plébiscités. Dans L’été de Garmann, tout d’abord, alors que l’été norvégien touche à sa fin et que le petit garçon redoute l’entrée au CP ; nous l’avons retrouvé dans La rue de Garmann, une histoire dans laquelle Garmann est à présent à l’école et où il doit affronter Roy, le grand de CM1, qui fait la loi dans le quartier.
Prix du Meilleur Album de la foire internationale de Bologne en 2007

Revoici donc Garman pour notre plus grand plaisir.
Il faut tout d’abord le trouver dans la cour de l’école pendant la récréation. Cela bouge, cela joue, cela rit, cela court dans tous les sens, et la cour semble bien petite pour ces enfants pleins de vie. Un seul d’entre eux est immobile, tournant le dos aux autres, debout devant l’unique arbre : Garman. Il fuit surtout Hanne, la rouquine qui se moque de lui. Hanne a une sœur jumelle, Johanne. Elles se ressemblent physiquement mais, pourtant, elles sont très différentes. Hanne est horrible et cruelle ; Johanne et douce et rêveuse. Un jour, Johanne entraîne Garmann dans la forêt. Elle veut lui montrer un secret qu’elle ne veut partager qu’avec lui : les débris d’un vaisseau spatial dans une clairière. Les deux enfants y passent beaucoup de temps, à l’abri des regards des autres. Ils voyagent dans l’espace, parlent, rêvent et partagent leurs premiers émois amoureux.

Un très joli album, doux au cœur, qui dit de manière sensible et subtile les interrogations de l’enfance, les peurs, les petits détails qui ont leur importance, les sentiments, la jubilation d’un secret partagé. Il évoque aussi les relations, parfois cruelles, entre les enfants, et la connivence qui peut rendre la vie beaucoup plus belle. Il parle de l’importance du jeu et du rêve, nécessaires pour se construire et grandir.
Les illustrations, combinant photos et peintures, sont envoûtantes, tantôt douces, tantôt enjouées, tantôt très poétiques, et elles nous fascinent tout autant que le texte.

Présentation par l'éditeur


"Tu as des secrets, maman ? " veut savoir Garmann au moment où elle vient lui souhaiter une bonne nuit. Elle hésite une demi-seconde. " Oui, c'est probable. Je crois que tout le monde a des secrets ", répond-elle en dessinant sur le carreau de la fenêtre un visage dans la buée. " Et toi, Garmann? "