Aller au contenu principal

Le Roi Moi

Album
à partir de 6 ans
: 9782226328304
15.00
euros

L'avis de Ricochet

Le roi Moi vit tout seul dans son immense palais, oscillant entre tristesse et colère au point de terroriser ses sujets, ministres compris. Le roi demande sans cesse flatteries, amusements, bons soins, sans que cela paraisse soulager son insatisfaction. Même la plus jolie des princesses, la princesse Na, préfère braver les intempéries plutôt que l'écouter pérorer sur ses qualités ! Les années passent, moroses. Un jour, un fil d'or tombe des habits de Moi. Un obscur petit ramoneur le ramasse, mais le roi lui dit de garder le fil. Devant l'irrésistible joie du ramoneur, le roi Moi découvre alors le plaisir de donner aux autres. Sa vie et celle de son royaume en seront chamboulées à jamais.

Sur fond de conte, l'histoire a aussi une morale de fable. Egoïsme contre don de soi, solitude contre vivre ensemble, l'album est en fait limpide, impeccablement écrit avec un vocabulaire riche, des accents de répétition, et des idées un peu folles comme cet éléphant mécanique qui crache de l'or. On s'amuse, on se désole, on attend l'événement qui va faire basculer la situation… Moi devient sage fort tard, mais la leçon ne pouvait qu'être fortuite. Les illustrations aux tons chauds, au grain comme moucheté, réjouissent également l’œil par leurs formes rondes, leur caractère un peu artificiel (voir les décors, les oiseaux…) : nous sommes bien dans une fiction qui dit la vérité. Une réussite grand format qui devrait faire réfléchir les petites têtes.

« Quant au roi Moi, en chemise et délesté de toutes ses parures, affichant un large sourire dont il avait depuis si longtemps perdu l'habitude, il avait un peu mal aux joues. »

Présentation par l'éditeur


Le richissime Roi Moi règne seul. Tous craignent son caractère sombre et colérique : rien ne le satisfait jamais, même les plus surprenantes surprises. La princesse Na, en visite, fuit cet odieux et vaniteux personnage.

C’est le petit ramoneur du château qui, sans le vouloir, déclenchera sa métamorphose. À partir d’un fil d’or tombé de son habit, le Roi Moi découvrira la joie de donner, passant du