Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Rechercher un livre

Le porc-épic de Schopenhauer

Sélection des rédacteurs
Album
à partir de 4 ans
: 9782955777084
9.00
euros

L'avis de Ricochet

Quel est cet animal hérissé aux yeux ronds que l'on aperçoit par le hublot de la couverture de ce petit album ? Après Le corbeau d’Epictète, l’élégante collection Philonimo nous présente Le porc-épic de Schopenhauer. Alice Brière-Haquet prête son talent à l’écriture de cette parabole et Olivier Philipponneau a dessiné un porc-épic tour à tour étonné, heureux, inquiet, voire hostile selon les circonstances. Car cette fable nous fait réfléchir sur les relations interpersonnelles. En situation difficile, au sein d’une communauté, alors que sur les porcs-épics pèse le froid de l’hiver, que font-ils ? Ils se serrent… Et donc, se piquent. Le rythme allègre du texte discrètement rimé et l’illustration rendent sensibles les alternances paradoxales, être obligé de choisir entre souffrir par le froid ou souffrir par les autres.

« Se serrent, s’éloignent, se piquent, ont froid ». Dans une même phrase, l’auteure écrit la confusion des actions et l’illustrateur la dessine. Dans la même image on voit deux porcs-épics proches, ils se regardent en coin, un peu perplexes et deux porcs-épics qui sortent de l’image, se tournent le dos. La technique de la gravure imprime des personnages plus ou moins falots qui parcourent les pages déboussolés, de droite, de gauche, en haut, en bas et lorsque le passage de l’animal à l’homme s’effectue, la parenté entre homme et animal est évidente, les longues piques se transforment en cheveux dressés. Car la fable se sert des animaux pour instruire les hommes et le transfert des uns aux autres est évident : deux petits porcs-épics en coin regardent un couple d’humains abrité/enfermé au sein d’une maison. En effet :

« Quand ils s’ennuient, ils se cherchent,
mais ce qu’ils sont les énerve :
leurs qualités comme leurs défauts,
leurs réussites comme leurs bobos. » 

Si les comportements qui semblent erratiques ne sont pas provoqués par les conditions naturelles, le résultat est identique : hommes et animaux ne se supportent pas ! Heureusement, les porcs-épics ont une solution : la politesse.

Associer avec tant d’intelligence, d’humour et d’élégance le message philosophique au format du livre pour enfant ouvre la réflexion à tous, petits ou grands, et on attend avec impatience les prochains titres de cette collection !

Présentation par l'éditeur

« Au plus froid de l’hiver
les porcs-épics se serrent. »

Les hommes comme les porcs-épics s’espèrent et s’évitent, se cherchent et se piquent. Il faut trouver la juste distance,  celle qui permet de vivre ensemble, celle qui laisse a chacun un peu d’air… Et si c’était la politesse ?

Du même auteur

Nina

Album
à partir de 6 ans
Sélection des rédacteurs
Avis de lecture

Du même illustrateur

Le ballon de Zébulon

Album
à partir de 2 ans

Zébulon et la pluie

Album
à partir de 2 ans
Avis de lecture