Aller au contenu principal

Rechercher un livre

La Princesse des Ménines

Album
à partir de 7 ans
: 9782021051032
18.00
euros

L'avis de Ricochet

Cet album inaugure une nouvelle collection, « Quand le tableau s’anime », qui propose au sein du même ouvrage une fiction inspirée d’un tableau célèbre et un mini documentaire expliquant l’œuvre.

Le tableau, c’est l’une des toiles les plus célèbres du peintre espagnol Diego Vélasquez, « Les Ménines ». Peint en 1656, il met en scène la famille de Philippe IV, dans une composition complexe et énigmatique. L’on y voit au centre la jeune infante Marguerite, alors âgée de cinq ans, entourée de ses demoiselles d’honneur, d’un garde du corps, d’un nain et d’un chien.

La fiction qu’imagine Sophie de la Villefromoit a également pour personnage central la petite Marguerite, qui doit monter sur le trône d’Espagne à la mort de son père. En princesse accomplie et obéissante, elle doit se plier aux règles de l’étiquette de la cour et à ses obligations. Ses journées sont chargées et elle n’a guère le temps de jouer. Son petit frère Philippe a un an et Marguerite apprend que c’est lui, le futur homme, qui deviendra roi. La voilà détrônée. Marguerite est jalouse, elle n’est plus au centre de toutes les attentions. Alors, elle fait une bêtise : elle enlève la ceinture de grelots que le bébé porte en permanence pour que l’on sache toujours où il est. Et Philippe se perd dans l’immense palais. Marguerite s’inquiète, s’affole. Quand enfin elle retrouve le petit prince, elle comprend qu’elle l’aime et elle a envie de prendre soin de lui.
Une histoire tout en tendresse et en émotion, qui parle de l’enfance, des liens entre frère et sœur et qui montre aussi toutes les facettes de la vie de cour, dans la famille d’Espagne, où il n’est guère facile d’être un ( e ) enfant !

Présentation par l'éditeur


Le premier titre d'une nouvelle collection mêlant histoire de l'art et fiction, qui regroupe un album inspiré d'une œuvre célèbre et un mini-livre documentaire pour découvrir les secrets du tableau.

Lorsque Vélasquez peint Les Ménines, l’infante d' Espagne est promise à la succession de son père sur le trône. Mais quand naît un petit frère, la voilà détrônée... L'auteur met en scène une infante jalouse qui, malgré son rang, finira par retrouver une part de son enfance.