Aller au contenu principal

Rechercher un livre

La parole de Fergus

Sélection des rédacteurs
Cécile Dutheil
Roman
à partir de 14 ans
: 9782070620968
12.50
euros

L'avis de Ricochet

1981. Irlande du Nord. Fergus, 18 ans, prépare ses examens pour une admission en faculté de médecine. Un jour, il trouve avec son oncle un cadavre dans la tourbe. Une archéologue vient sur place avec sa fille Cora, identifie une petite fille datant de presque 2000 ans, qui est bientôt baptisée Mel. Parallèlement, le frère de Fergus, arrêté pour avoir collaboré avec l’IRA, entame une grève de la faim. Pris entre ce drame familial, ses examens, son attirance pour Cora et l’histoire de Mel qui semble le poursuivre, Fergus peine à trouver sa propre voie.
Trop tôt disparue, Siobhan Dowd n’a pas son pareil pour construire, de son écriture incroyablement maîtrisée, des histoires généreuses et hyper-sensibles, autour d’un jeune personnage central en proie à des choix de vie graves. L’environnement de l’Irlande (son pays natal) qu’elle utilise donne des couleurs particulières, très contrastées à l’atmosphère de ses récits : nature et gens y vivent entre pluie venteuse et beau soleil, plaintes violentes et rires au pub, et ces écarts se retrouvent dans les situations complexes des personnages. Mais toujours il y a un même attachement à la terre, et la difficulté de s’en éloigner. L’époque de Mel, les timides débuts du catholicisme dans un monde dur et superstitieux se comprennent en écho aux dérives armées du XXème siècle, au nom de la même religion. La famine de l’époque de Mel n’est pas tout à fait la grève de la faim du frère, mais l’objectif des hommes ne change pas : rester, subsister en terre irlandaise quitte à se sacrifier. Et en voulant partir étudier en Angleterre, le narrateur Fergus ferait presque figure de traître. Sa position de neutralité, et à plus forte raison son amitié secrète avec un jeune soldat anglais, est difficilement tenable : le trafic alambiqué de petits paquets auquel un sympathisant de l’IRA l’oblige à se livrer, s’il prête finalement à sourire, le prouve bien. Le jeune homme tâche de grandir libéré du poids de ses ancêtres, de sa famille : travaillé dans ses rêves par Mel « l’enfant oubliée par le temps », amoureux de la fragile Cora, trouvera-t-il enfin sa place ? C’est tout l’enjeu de ce superbe roman, qui forme à la fois un tout clos dans son contexte géographique, et une universalité autour de l’adolescence.

Du même auteur

L'étonnante disparition de mon cousin Salim

Roman
à partir de 10 ans
Avis de lecture

Où vas-tu, Sunshine?

Roman
à partir de 14 ans
Sélection des rédacteurs
Avis de lecture