Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Rechercher un livre

La Grève

Roman
à partir de 12 ans
: 2020384299
8.50
euros

L'avis de Ricochet

Dans le nord de la France, Mélodie vit avec sa mère et son petit frère. Son père les a quittés, et sa mère, ouvrière dans une usine textile, parvient difficilement à joindre les deux bouts. Quand l’usine ferme, c’est la catastrophe, et les employées investissent les locaux : une grève dure commence.
Un roman qui traite de la grève risque toujours le contexte social trop appuyé : solidarité larmoyante, bons sentiments à tout va et réunions scandées de slogans. Roman hyper-réaliste, La Grève évite cet écueil (excepté la présence de la jeune journaliste qui cherche à se venger du suicide de sa mère…). Mieux, le texte se fait nuancé, en évoquant les dérives du gauchisme, en ne ridiculisant pas à outrance le patronat (toutefois absent et intouchable). L’auteur s’appuie aussi sur l’évolution du beau personnage de Mélodie, narratrice qui règle ses comptes avec son enfance : place du père, relations avec la mère, découverte de l’amour… Mélodie voit d’abord cette grève comme une fête, elle qui ne veut pas travailler et vivre plus tard d’allocations. Peu à peu, elle comprend les enjeux du monde du travail, la façon dont un être humain se construit autour de son environnement professionnel. La Grève se fait alors roman d’apprentissage, fort et très actuel. A mettre en parallèle avec Star-Crossed Lovers de Mikaël Ollivier (Thierry Magnier, 2002), axé sur l’opposition des classes sociales.