Aller au contenu principal

Rechercher un livre

La Cité (T. 1). La lumière blanche

Sélection des rédacteurs
Roman
à partir de 12 ans
: 9782355041846
16.00
euros

L'avis de Ricochet

Nouvelle série, nouvel univers centrés sur un groupe d’adolescents et sur un jeu révolutionnaire, La Cité.
Pour jouer à / dans La Cité, il faut faire partie des dix millions d’abonnés inscrits dans le monde et posséder les gants, le bonnet et le boîtier de connexion.
Thomas et Ludovic, deux lycéens parisiens font partie de ce groupe d’élus. Ils se sont choisi un avatar, ont traversé la lumière blanche qui marque l’entrée dans La Cité où ils font leurs premiers pas virtuels, chacun de leur côté.
La Cité est une ville immense, constituée de quartiers bien distincts, où l’on peut retrouver des bâtiments et monuments qui existent dans le monde réel. Aucune explication, aucune règle, aucun but ne sont donnés d’emblée aux joueurs qui doivent cependant respecter un interdit : ne pas parler de leur vraie vie sous peine d’être soumis aux effets douloureux de la lumière blanche.
A chacun de découvrir, de s’y trouver une place et des amis, de comprendre les pouvoirs dont on dispose, seul ou à plusieurs. La Cité captive, envoûte, inquiète et transforme vite les joueurs en une communauté très accrochée.
« Il existait maintenant un vocabulaire spécifique à La Cité, que les joueurs avaient naturellement inventé. On appelait notre première arrivée la « naissance », le « berceau » était le lieu où nous étions « nés ». On « entrait » dans La Cité, on s’y « réveillait » lorsqu’on ouvrait les yeux une fois la lumière blanche passée. On « pausait » lorsqu’on quittait le jeu. On était « exposé » quand on était à l’extérieur de La Cité et que son alter ego continuait d’y vivre. Avec certaines personnes, par exemple moi avec Arthur, on est « connectés ». Et ainsi de suite …
Au bout de quelques semaines, on avait aussi compris que le plaisir du jeu ne résidait pas seulement dans les promenades. » (p. 70)
Thomas tombe rapidement dans les filets de La Cité et, malgré les recommandations et les menaces de son père, très soucieux de son équilibre, il y passe beaucoup trop de temps, négligeant sa meilleure amie et son travail au lycée, oubliant sa passion pour la magie et l’illusion.
Avec ses amis virtuels, Arthur, Liza et JC, il vit une aventure exaltante dans un monde fascinant où des complots se trament bientôt, où ils doivent courir pour démasquer les traîtres et les voleurs qui sévissent. Le danger rôde.
Mais l’aventure ne fait que commencer …
Ce roman est comme le jeu dont il parle : il captive et capture le lecteur aussitôt. On s’attache bien vite au narrateur, Thomas, un ado plutôt bien dans sa peau, sa vie et sa famille au départ. L’une des grandes habiletés de Karim Ressouni – Demigneux est de placer le lecteur et le héros sur un même plan. C’est donc ensemble qu’ils découvrent La Cité et tentent d’en comprendre les mécanismes, la géographie et la mythologie naissante.
Le récit est bien écrit, très rythmé et émaillé de nombreuses références littéraires et artistiques, toujours introduites de manière pertinente. La poésie y tient une place singulière : trois poèmes permettent à Thomas et à Liza de vieillir, de rajeunir ou de se stabiliser à un âge particulier. L’idée est belle !
La Cité n’a pas livré tous ses secrets à la fin de ce premier tome. Il faudra patienter quelques mois avant de lire la suite. Cette série promet de belles heures de jeu et de lecture. Attention à l’addiction qui pourrait guetter nos jeunes lecteurs et les adultes !

L'avis des internautes

Les avis exprimés ci-dessous n'engagent que leurs auteurs
le 04/14/2019 15:11

Ce livre est génial. J'ai hâte de lire le tome 2.

le 01/14/2013 17:39

pas mal mais un peut futuriste

le 10/28/2012 17:55

Génial, on est complètement absorbé par l'atmosphère que crée l'auteur.
L'ambiance et le suspens sont totalement indescriptibles. J'ai lu le 1er tome en je suis à la moitié du tome 2. Je me demande quand est-ce que l'histoire va s'arrêter. Si Le 3e sera le dernier ou cela ne va se stoper que dans 10 tomes, comme j'ai pu le voir dans une autre série. Je conseille ce livre au autres adolescents qui aimes les gros livres mais aussi la science-fiction et l'informatique.

le 03/05/2012 08:43

il est bien il y a beaucoup d aventure donc voilà c un livre passionnant
a lire et avec du suspense mais un peu trop long

Présentation par l'éditeur


Du jeu, de l'action, du mystère, de la culture... La Cité est un vrai moment de littérature. Cette nouvelle série va étonner, surprendre. Et s'installer dans la tête de tous ceux qui vont la lire, ados, jeunes adultes et autres dévoreurs de livres insolites!

Comme dix millions de Terriens, Thomas a eu la chance de pouvoir s'inscrire à ce jeu révolutionnaire qu'est La Cité. Il a reçu les gants, le bonnet à enfiler, le boîtier pour se connecter... Et sa vie a commencé à changer...

Du même auteur

La Cité (T. 5). La bulle

Roman
à partir de 12 ans

La Cité (T. 4). La dernière éclipse

Roman
à partir de 12 ans