Aller au contenu principal

Rechercher un livre

Kill All Enemies

Nathalie Peronny
Roman
à partir de 14 ans
: 9782070646548
15.50
euros

L'avis de Ricochet

Il y a Billie, jeune fille rebelle qui se désespère de savoir les plus jeunes de la fratrie encore chez sa mère alcoolique, et qui fait payer son mal-être à ses familles d’accueil. Il y a Rob, garçon un peu enrobé qui rêvait de monter un groupe de metal avec ses copains (le fameux « Kill all ennemies ») avant un déménagement chez un beau-père qui le rabaisse continuellement. Il y a Chris, jeune homme de bonne famille qui ne voit aucun intérêt au lycée et rêve de prendre son indépendance en montant sa propre entreprise. Ces trois cabossés de la vie n’avaient a priori rien en commun, ou plutôt rien à se dire, mais le hasard, tricoté patiemment par Melvin Burgess, en a décidé autrement.

Comme le raconte l’auteur en postface, ce roman est issu d’une commande d’une chaîne de télévision pour un documentaire. Le livre s’en ressent, en fonctionnant à la façon d’un long clip, en alternant les voix de ses personnages (plus celle d’une éducatrice, Hannah). Le lecteur compose peu à peu l’histoire, par addition de scènes qui se chevauchent - ou pas -, qui font avancer l’action commune aux trois héros ou individuelle… On peut avoir la sensation d’une facilité d’écriture, avant de comprendre que la sécheresse qui en découle illustre justement la dureté des situations, la violence des réactions, et aussi la menace de la rue.
A contrario de la couverture, personne n’est blanc, personne n’est noir : les adultes pensent faire tout leur possible sans renoncer à leurs principes, les adolescents sont dans une réelle souffrance qu’ils expriment comme ils peuvent. Les émotions sont soit dites clairement (Rob), soit induites, cachées sous les comportements ; tout dépend du degré d’auto-analyse des jeunes gens, et le lecteur en tire les réflexions qu’il a envie de ressentir. Une scène particulièrement signifiante est celle où Hannah confie qu’elle n’est pas toujours sûre de ce qu’elle fait, qu’elle a peur de stigmatiser ou au contraire de ne pas identifier une détresse. Dans le style réaliste social, Melvin Burgess, éternel défenseur des laissés pour compte, reste le maître…

Présentation par l'éditeur


Billie, quatorze ans, n'apporte que des problèmes. Une bagarreuse. Un danger pour sa famille et ses amis. Mais son éducatrice la voit différemment. Son copain de classe, Rob, est un gros costaud. Il peut prendre soin de son frère comme de lui-même. Mais il est le souffre-douleur d'un beau-père violent, qui l'humilie. Et Chris a du mal avec le collège. Il n'a tout simplement aucune envie d'être là. Mais pour son père, c'est un minable. Héros malgré eux, Billie, Rob et Chris nous racontent leur histoire....

Du même auteur

La dose

Roman
à partir de 15 ans
Sélection des rédacteurs
Avis de lecture

Nicholas Dane

Roman
à partir de 15 ans
Sélection des rédacteurs
Avis de lecture