Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Rechercher un livre

Julian est une sirène

Sélection des rédacteurs
Sylvie Goyon
Album
à partir de 6 ans
: 9782211306669
13.00
euros

L'avis de Ricochet

Assis à côté de Mamita (sa grand-mère), un livre ouvert sur les genoux, Julian rentre de la piscine. Dans le métro, son regard croise celui de trois sirènes, superbes apparitions arborant fièrement leur queue de poisson turquoise et leur chevelure démentielle. Le temps du voyage, le petit garçon rêve : il plonge dans l'eau, entraîné par une ribambelle de créatures marines. Son corps se transforme, laissant apparaître une queue de sirène dorée… De retour chez Mamita, Julian envoie valser son short rouge et son pull blanc. Il se taille une coiffure sur mesure avec fleurs et fougères, rougit ses lèvres et enrobe soigneusement son petit corps dans un grand rideau blanc. Que va dire sa grand-mère ? Après un léger temps d'hésitation, la vieille dame offre un collier à son petit-fils, le prend par la main et l'emmène au défilé des sirènes.

Pour son premier livre en littérature jeunesse, Jessica Love frappe fort et bien. S'adressant au cœur plutôt qu'à l'intellect, l'auteure-illustratrice américaine propose une histoire réaliste, sensible et esthétique sur la liberté d'être soi. Julian rêve d'être une sirène... Son rêve va être exaucé et plus encore puisqu'il sera « validé » par sa grand-mère qui l'accompagne à un défilé inspiré de la Mermaid Parade (défilé des sirènes), un événement estival qui a lieu chaque année à Coney Island, aux États-Unis. Un album coup de cœur magnifiquement illustré et qui laisse une grande liberté d'interprétation.

« Je me considère davantage comme une artiste que comme une professeure et je voulais que cette histoire soit d’abord un bon récit plutôt qu’un outil pédagogique. J’ai pensé l’album comme illustrant quelque chose de normal, célébrant plutôt que montrant du doigt. Mes choix étaient esthétiques plutôt que didactiques, je voulais que tout ou presque passe par les images, que les enfants puissent avoir leur propre relation avec le livre, sans demander à un adulte de leur lire. »

Extrait tiré de l'interview de Julia Vergely pour Télérama publié le 10 juin 2020

Présentation par l'éditeur

Julian est avec Mamita, sa grand-mère. Leur métro s’arrête et des sirènes montent à bord. Julian adore les sirènes. « Moi aussi, je suis une sirène », dit-il. Une fois seul, il s’apprête, couronne sa tête de longues feuilles vertes qu’il orne de fleurs colorées, noue un long rideau crème à sa taille. Il est prêt. Mamita et lui partent main dans la main vers la parade.