Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Rechercher un livre

Date de publication
Age-cible

Je suis ta nuit

Sélection des rédacteurs
Roman
à partir de 15 ans
: 2910753816
14.50
euros

L'avis de Ricochet

Un petit village breton au début des années 1980. Pierre a une vie tranquille, entre les copains à l’école, les ballades en vélo, les dessins animés à la maison. Maël, dont la vie passée reste assez mystérieuse, vient rejoindre la petite bande. Bientôt, des événements insolites ou dangereux, d’abord bénins, se produisent. Puis les premiers cadavres sont découverts. Et le Bonhomme Nuit entre en scène, plongeant Pierre et ses amis dans une horreur profonde.

Deuxième ouvrage à paraître dans la toute nouvelle collection 15-20 destinée aux grands ados d’Intervista (co-dirigée par Denis Guiot et Constance Joly-Girard), Je suis ta nuit est marquant, c’est un euphémisme ! Suivant le narrateur Pierre, le lecteur s’enfonce peu à peu dans un suspense macabre digne d’un Stephen King en très grande forme. Il est impossible de ne pas se prendre au jeu d’un récit linéaire excellemment rythmé, rempli de surprises jusqu’à la dernière page et écrit de manière simple pour mieux laisser la place à l’imagination. C’est effrayant, glauque aussi (Maël n’est pas un enfant gâté par la vie), mais rares seront ceux qui bouderont un tel plaisir de lecture à frissonner. Mais le roman n’est pas que fantastique-horrifique : il fait revivre littéralement toute une époque, celle du début des années 1980, avant l’ordinateur mais découvrant déjà Star Wars et Goldorak. Certes, il faut avoir au moins trente ans pour se souvenir des multiples détails de la vie quotidienne, mais les jeunes, souvent curieux de leurs aînés, savoureront aussi ce rappel d’une époque délicieusement surannée. Dans ce cadre solide, le narrateur Pierre est le portrait psychologique le plus abouti, petit garçon bien élevé aux jeux simples qui nous livre ses peurs. Les autres personnages, souvent réduits à des types, gravitent autour de lui dans des virées plus ou moins autorisées par les parents. On pense évidemment à Stand by me, le beau film de Rob Reiner : en un été, les enfants deviendront par la force des choses adultes. Reste alors Maël, électron libre et malheureux, pièce rapportée qui s’ajuste mal à ce petit bonheur breton. La fin nous apprendra quelques éléments de son passé, sans donner non plus de réponse définitive. Au contraire, la forme générale du roman, un récit enchâssé relaté par Pierre adulte, inciterait plutôt à un retour du Bonhomme Nuit…

Loïc Le Borgne a su mêler avec naturel et habileté plusieurs registres, le tout sur une base de légende bretonne : une entreprise totalement réussie pour ce jeune auteur de talent qui avait justement… 11 ans en 1980.

L'avis des internautes

Les avis exprimés ci-dessous n'engagent que leurs auteurs
le 07/06/2010 18:10

Bonjour, on dit que ce livre est à partir de 15 ans. Mais lorsque je l'ai lu, j'en avais que 13. Un véritable coup de foudre pour celui-ci. J'ai adoré les personnages, tous différents mais pourtant unis au code de l'amitié et à l'histoire envoutante, une fois qu'on y est, on ne peut plus y en sortir, c'est pour ça d'un côté, que je l'ai lu en 1 heure 30. Merci à Loic Le Borgne pour ce manuscrit ci précieux.

le 03/25/2009 15:13

j'ai lu ce livre alors que je n'ai que treize ans et j'ai aimé, car l'auteur à une manière d'écrire, il décrit les scenes, les personnages ou les lieux en nous laissant encore imaginé il il a une manière d'écrire que j'aime. De plus son histoire est rempli de mystère ou de phénoménes étranges.

le 02/22/2009 13:57

je viens de finir de lire le livre et je dois bien avouer que c'est le premier livre qui arrive à me faire peur. Le texte est très bien écrit, on est pris dedans directement et on ne s'ennuie absolument pas. je le recommande vraiment. on ne ressort pas indemme de sa lecture: on a grandi.

le 08/26/2008 13:51

Je suis entrain de lire ce livre, il est vraiment génial, plein d'action, il n'y a pas un seul chapitre dans lequel on s'ennuie, je viens de terminer la 1ère partie, je trouve que l'histoire est vraiment géniale.
Je le déconseille tout de même au moins de 12/14 ans. (j'ai 14 ans, et je préfère ne pas le lire le soir avant d'aller dormir).

Du même auteur

Sim Survivor (T. 1). Un jeu d'enfer

Roman
à partir de 14 ans

Le garçon qui savait tout

Roman
à partir de 10 ans