Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Rechercher un livre

Hôtel Castellana

Faustina Fiore
Roman
à partir de 13 ans
587 pages
: 9782075134736
19.00
euros

L'avis de Ricochet

Madrid, été 1957. Le jeune aristocrate Daniel Matheson tombe amoureux d'une madrilène, femme de chambre. Parti en voyage avec ses parents, le jeune Texan découvre les joies de l'amour mais aussi le fossé vertigineux qui existe entre ses appartements luxueux et les conditions d'existence misérables de celle qu'il aime. Passionné de photos, le jeune homme s'engage du côté des opprimés, mettant en boîte des images sensibles dans le secret espoir de faire changer les choses. Mais la naïveté de ce jeune Américain porte préjudice à son amoureuse.

Au moment où se déroule ce récit, cela fait dix-huit ans que les Espagnols subissent les pressions d'un régime politique dictatorial érigé par Francisco Franco, qui se faisait appeler «Caudillo». Sous sa dictature, apprend-on dans ce roman, 300'000 nouveau-nés ont été enlevés à leurs parents, tous des opposants au régime ou jugés pas suffisamment riches ou pratiquants...

Ruta Sepetys signe un roman choral engagé, étayant son propos par de nombreuses références historiques de l'époque. L'auteure lituano-américaine mixe habilement fiction et réalité, pointant du doigt les nombreux abus (dénonciations, misère, torture, meurtres, enlèvements...) commis par le régime dictatorial en vigueur de 1939 à 1975 en Espagne. Au centre de l'arène, une histoire d'amour impossible ou le choc de deux cultures que tout oppose. Un récit richement documenté et habilement relaté dans un épais volume à la couverture délicieusement surannée.

Présentation par l'éditeur

Madrid, été 1957.

Passionné de photographie, Daniel Matheson, 18 ans, découvre l'Espagne à travers l'objectif de son appareil. Il loge au quartier général de la haute société américaine : l'hôtel Castellana, où travaille la mystérieuse Ana Torres Moreno. À mesure qu'ils se rapprochent, Ana lui révèle un pays où la dictature fait régner la peur et l'oppression, hanté par de terribles secrets...