Aller au contenu principal

Rechercher un livre

Date de publication
Age-cible

Hedwig ou la pensée-louve : mémoires d'outre-Sarine

Sélection des rédacteurs
Roland Hofer
Bande dessinée
à partir de 14 ans
176 pages
: 9782889011872
30.00
francs suisses

L'avis de Ricochet

Au décès de son père, Véronique Emmenegger retrouve une alliance et une photo, points de départ d’un retour à son enfance. L’auteure fouille dans sa mémoire pour raconter ses souvenirs de vacances chez sa grand-mère à Lucerne dans les années 1970. Au fil des chapitres, elle réorganise l’architecture de son passé en dévoilant les pièces d’une maison austère et sombre que seul le passage du train à proximité fait vibrer.

La romancière offre un portrait en creux de sa Grossmutti, une vieille dame énigmatique, intrigante et peu expansive, qui ne parle pas sa langue et ne lui adresse jamais la parole. Au mutisme de sa grand-mère, l’auteure apporte des mots. À la froideur de la relation, elle apporte de la couleur. Bravant l’interdit de la machine à coudre dans la salle à manger, elle tente de raccommoder son histoire si particulière avec sa grand-mère. Loin de toute amertume, la petite fille retient des moments solaires comme le rituel des Krimi à la télévision, la manie de la vieille dame pour la confection d’étranges pieuvres psychédéliques en laine ou l’application portée à la préparation des Knöpflis le dimanche. Véronique Emmenegger décrit avec humour et fantaisie les moments de solitude passés chez sa grand-mère, moments propices à l’évasion dans un monde imaginaire drôle et cocasse.

Le livre écrit en trois langues (français, allemand et dialecte lucernois) transpose le lecteur francophone dans l’univers de la petite fille, et le confronte à la barrière de la langue : lui aussi est susceptible de ne comprendre que les quelques mots en allemand éparpillés dans le texte en français.

Le roman graphique est magnifiquement illustré par la dessinatrice Wanda Dufner ; ses images chatoyantes et colorées apportent une dimension chromatique à l’univers fantasmagorique de la petite fille.

Le livre permet de s’interroger sur le sens du lien intergénérationnel. Peut-il y avoir transmission sans communication verbale, au-delà des mots ?

Présentation par l'éditeur

Roman graphique illustré en couleur et trilingue (français, allemand et lucernois), Hedwig ou la Pensé-louve fait écho aux vacances que l’auteure passait, enfant chez sa grand-mère lucernoise. Un lieu magique et foisonnant, parfois sombre, souvent drôle et cocasse, qui évoque le regard d’une enfant sur le monde des adultes.

Livre trilingue : français, allemand et suisse-allemand (Lucerne)

Feuilleter un extrait