Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Rechercher un livre

Contes à l’envers

Conte
à partir de 6 ans

L'avis de Ricochet

L’arrière-arrière petite fille du Petit Chaperon rouge, le Petit Chaperon bleu-marine, avait envie de devenir aussi célèbre que son aïeule. Sa mère un jour l’envoie porter des pelotes de laine à sa grand-mère. En chemin, il lui vient une idée : elle ira délivrer le loup du zoo pour que l’histoire du petit Chaperon rouge puisse se rejouer. Le loup n’est pas coopératif mais décide tout de même de sortir de sa cage. Le Petit Chaperon bleu-marine n’en revient pas de voir une grand-mère si ressemblante ! Mais elle ne se laisse pas avoir par le loup et le ramène au zoo. Plus tard, les gardiens y trouvent une vieille dame en chemise ! Tout est bien qui finit bien : le petit chaperon bleu-marine est célèbre pour ce qu’elle a fait à sa grand-mère et le loup s’est enfuit, libre comme l’air, en Sibérie.

Dans le recueil de Philippe Dumas et Boris Moissard, les contes sont loin d’être se qu’ils étaient. La Belle au doigt bruyant rencontre un Prince Charmant habitant la Charente Maritime ; Blanche Neige vit en république démocratique et le Petit Chaperon bleu-marine enferme sa grand-mère dans la cage du loup. D’ailleurs, cette enfant n’est pas ce que l’on peut appeler « un ange » ! Ce qu’elle désire pardessus tout, c’est la célébrité et pour se faire, elle invite même le loup à la manger ! Le loup, lui, est plutôt un pacifiste de première et ne désire en aucun cas dévorer les jeunes filles. Il conseille même ses amis d’éviter de s’approcher trop d’elles parce qu’elles peuvent être dangereuses. Ce qui est particulièrement amusant dans cette histoire, c’est la perpétuation des traditions dans la famille du Petit Chaperon rouge comme dans celle du loup arrière-petit-fils de celui qui jadis avait été tué par un chasseur. Ce n’est pas la petite fille qui a tiré une leçon des histoires de ses grand-mères mais plutôt le loup qui est devenu moderne et réfléchi. Ces contes à l’envers étonneront à l’évidence par leur singularité.

L'avis des internautes

Les avis exprimés ci-dessous n'engagent que leurs auteurs
le 11/08/2014 10:53

j'ai adoré ce livre car je le trouve très drôle et super amusant de changer les personnage

Du même illustrateur

L'insigne d'argent

Roman
à partir de 12 ans
Avis de lecture

Le prince qui voulait voir le monde

Roman
à partir de 7 ans