Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Chat par-ci / Chat par-là

Roman
à partir de 8 ans
: 9782812606830
7.00
euros

L'avis de Ricochet

Dans Chat par-ci, une vieille dame à la jambe cassée, Lorette, est d'avis que tout le monde est « insupportable ». Seul un chat errant, qu'elle a baptisé Lundi, trouve grâce à ses yeux. Un jour, Lundi arrive avec une noix attachée autour du cou d'un ruban rouge. Dedans, Lorette trouve un premier message, puis un second, et finalement une invitation à un goûter. Elle s'adoucit, répond (certes avec des fautes d'orthographe). Lorsqu'on lui enlève son plâtre, Lorette prépare illico un beau gâteau et se rend chez son voisin, un monsieur d'un certain âge qu'elle voyait depuis sa fenêtre cultiver son jardin : elle pense qu'il lui a envoyé le chat. Il l'accueille sans comprendre, content.

Avec Chat par-là, un jeune garçon, Sofiane, observe de sa chambre une petite fille s'amuser. La jambe dans le plâtre, il enrage de ne pouvoir jouer. Heureusement, il y a le gentil chat Lunes, allant et venant sans entraves. Sofiane attache un ruban rouge avec une noix au cou de Lunes, et l'envoie vers la fillette. Une correspondance s'instaure, et une invitation à goûter ne tarde pas. Une fois sa jambe rétablie, Sofiane ne traîne pas : il prépare des gâteaux et se rend chez la petite fille. Elle ouvre gentiment sa porte à cet inconnu.
Lundi/Lunes est le grand gagnant de ce roman « boomerang », figure d'un chat innocent (?) qui aura su faire se tisser non pas un mais deux liens amicaux, tout simplement en ne suivant pas comme prévu les directives de Sofiane. Le lecteur entrevoit déjà le subterfuge, enfin l'erreur bien ordonnée, à la fin d'une première histoire, et il lit ensuite l'autre avec délices. Les deux récits sont calqués sur un modèle similaire, avec des répétitions de phrases entières d'un côté à l'autre (par exemple sur l'attente chez soi avec une jambe cassée, longue à tout âge) : complicité et bonheur de lecture assurés. Si la vieille dame bougonne et le petit garçon sympathique représentent les deux bouts de l'existence, ils ont la même façon un peu magique de considérer le monde... que le félin ne fait que sublimer. Joli !

Présentation par l'éditeur


Qui donc adresse des messages secrets à cette vieille dame ? Pourquoi Sofiane utilise-t-il un chat comme facteur ? Attention, celui qui écrit n'est jamais celui que l'on croit !