Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Chasseur d'orages

Sélection des rédacteurs
Roman
à partir de 14 ans
: 9782812600180
6.50
euros

L'avis de Ricochet

Le jeune Herb déteste son père, riche spéculateur, et adore son grand-père, scientifique original qui étudie les orages. A la mort de ce dernier, Herb ne parvient pas à s'adapter à la vie d'enfant riche qui lui est proposé. A la fin de l'été, il décide alors d'aller disperser les cendres de son grand-père sur le site des Lightning Fields, au fin fond du désert américain. Accompagné de Mina, Moon et Blondie, trois étudiants aux Beaux-Arts, Herbe entreprend un long périple…
Herb est le jeune narrateur de cette histoire très courte, qui s'étale également sur une durée limitée à une dizaine de jours. Adolescent sensible, en perte de repères familiaux, Herb doit faire le deuil de son parent le plus proche. Dans son langage à la fois simple, centré sur le quotidien mais toujours signifiant psychologiquement, il nous parle de sa douleur et de sa haine, se souvient des moments heureux avec son grand-père, de leurs centres d'intérêt communs. Il observe et raconte aussi son voyage, pas banal. Tout est fait pour suggérer un certain rêve américain : le van qui roule sans s'interrompre de la côte est vers la côte ouest, les rencontres improbables (des Hells Angels, un routier…), la nature magnifique, l'œuvre gigantesque de "land art" au milieu du désert, etc. Autour du héros, les trois étudiants représentent encore la diversité de l'Amérique, mais aussi des personnalités qui l'aideront à surmonter sa peine. Moon, d'origine indienne, est un garçon taciturne lui-même blessé par la mort de ses parents. Blondie, jeune Asiatique excentrique, incarne un appétit de vie inépuisable. Et puis Mina, la jolie photographe qui se cache derrière son objectif, comprend les sentiments de tous, à commencer par ceux de Herb… Imperceptiblement, au fil des pages, le roman propose un apaisement, une réconciliation du jeune homme avec lui-même, avant le coup de foudre (littéral !) final qui permettra d'envisager l'avenir. Epuré, sensible et délicat, un premier roman pour la jeunesse d'Elise Fontenaille qui confirme le talent de l'auteur.