Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Rechercher un livre

C'est ma mare

Sélection des rédacteurs
Album
à partir de 2 ans
: 9782352892809
13.00
euros

L'avis de Ricochet

Un caneton marche ; il est jaune comme les canetons des jeux de pêche aux canards. D’ailleurs, il a l’œil fixe et rond, il porte sur la tête un anneau qui confirme son ascendance. Il s’approche d’une tache bleue : « c’est ma mare », dit-il. Il se met à nager. Arrive un canard blanc. « C’est ma mare », dit-il. Conflit ? Non, le canard blanc propose : « on n’a qu’à la partager en deux ? » La mare est découpée en deux, il reste encore un bel espace à chacun. Arrive un troisième larron, rouge. Même scénario. Il prétend : « c’est ma mare ». Les deux premiers réfutent cette affirmation, le rouge réfléchit et propose : « on n’a qu’à la partager à trois ? »

Comme souvent, la force de la démonstration est proportionnelle à la simplicité des moyens. Cette ribambelle de canetons tous identiques, leur couleur exceptée, qui répètent tous la même chose, acquièrent leur force de leur cumul. La mare, partagée à trois, reste vivable. On la voit découpée en espaces délimités par des pointillés à peu près équivalents. Lorsque s’ajoutent un canard vert, puis un blanc, un bleu clair, un mauve, un brun… la mare paraît bien petite et les canards débordent.

Lorsqu’arrive naïvement un canard noir, on craint le pire. Ce qui n’arrive pas, bien au contraire. Première leçon optimiste de cette histoire, on peut vivre ensemble dans un espace et en être enrichi. A condition de PARTAGER.

Arrive ensuite un hippopotame, massif, tranquille : « c’est ma mare ». Les canetons muets entourent la mare où se vautre l’hippopotame. Une belle hippopotame rose pointe son nez… Où sont passés les canetons ?

Deuxième leçon, moins optimiste, ils sont unis mais muets devant les canetons ébahis, la force en prend à son aise. Les illustrations d’une grande sobriété, le décor réduit à sa plus simple expression laissent toute la place à l’expressivité muette des canetons de celluloïd.

Un album vraiment intéressant qui pose au niveau des enfants les questions de coopération et de domination, sans moralisme, comme un jeu. Une démonstration redoutable des jeux de pouvoir tels qu’on peut les connaître tout petits dans les cours de récréation ou ailleurs, plus grands. Pour tous, une invitation à réfléchir.

Présentation par l'éditeur


« Oh ! quelle jolie mare » dit le canard jaune. « C’est ma mare. ». Arrive un canard blanc : « Oh ! quelle jolie mare. C’est ma mare ». « Non, c’est la mienne ! » répond le canard jaune... « Partageons-la en deux » propose le canard blanc. Et la mare est partagée. Arrive un canard rouge. Puis un vert... Une multitude de petites frontières divisent maintenant la mare. Arrive alors un canard noir. Puis un invité surprise qui mettra tout le monde d’accord !

Du même auteur

Les jours, les mois et les saisons

Album
à partir de 2 ans

Ca

Album
à partir de 5 ans
Avis de lecture