Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Catherine Certitude

Sélection des rédacteurs
Album
à partir de 10 ans
Réédition
: 9782070564231
20.00
euros

L'avis de Ricochet

À l'occasion de l'attribution du prix Nobel 2014 à Patrick Modiano, Les éditions Gallimard rééditent le magnifique album Catherine Certitude réunissant l'auteur primé pour le texte et Sempé pour les illustrations.

Catherine Certitude, c'est l'histoire d'une professeur de danse à New York qui se remémore son enfance à Paris dans les années soixante. Catherine vit alors avec son père, qui travaille mystérieusement dans les « paquets ». La mère américaine de la petite fille est retournée à New York pour y enseigner la danse. Catherine porte des lunettes, comme son père, et les enlève de temps en temps, comme lui aussi, pour voir la vie de façon plus floue, plus douce. On suit le père et la fille dans leur vie parisienne, les balades qu'ils font ensemble, leurs repas en tête-à-tête, le cours de danse que fréquente Catherine.
Patrick Modiano esquisse d'une manière délicieusement surannée l'enfance de son héroïne. On a l'impression de suivre Catherine à travers un léger brouillard comme si, nous aussi, nous avions enlevé nos lunettes. Tout n'est pas tout rose dans la vie de Catherine, mais Patrick Modiano nous le fait deviner par des allusions élégantes au détour d'une phrase ou d'une promenade, juste un mot et tout est dit, compris, et l'histoire continue.
Sempé quant à lui, illustre avec brio cette histoire hors du temps. Son dessin si caractéristique avec ses traits à l'encre et ses lavis de couleurs douces rajoute une délicate touche d'humour et fait entrer le lecteur dans l'univers de Catherine.

" Nous restons toujours les mêmes et ceux que nous avons été, dans le passé, continuent à vivre jusqu'à la fin des temps "

Présentation par l'éditeur


Comme son papa, Catherine Certitude porte des lunettes. Et comme sa maman qui vit à New York, elle aimerait devenir une grande danseuse. Contrainte d'enlever ses lunettes pour danser, Catherine découvre l'avantage de pouvoir vivre dans deux mondes différents : le monde réel, tel qu'elle le voit quand elle les porte, et un monde plein de douceur, flou et sans aspérité quand elle les ôte. Un monde