Aller au contenu principal

Rechercher un livre

Date de publication
Age-cible

Bintou la casse-cou

Ilona Meyer
Album
à partir de 4 ans
: 9782372730884
14.00
euros

L'avis de Ricochet

Immédiatement, le jeune lecteur fait connaissance avec Bintou. Elle est cette sympathique enfant aux couettes colorées qui enlace une poule dodue sur la couverture. Qualifiée de « casse-cou », le récit d’Atinuke va illustrer ce caractère joyeux. L’illustration d’Angela Brooksbank, tout en rondeur pour les poules, cueillies sur le vif dans leur mouvement, suscite l’empathie et le narrateur (la narratrice) commente le récit avec malice : « Bintou adore les poules / Bintou a de la chance, dans son village… Il y en a partout ! ». Effectivement, l’image dessine un village africain, enserré de murs où palabrent des hommes à l’ombre du baobab, jouent des enfants, où des femmes pilent des céréales. L’illustration fourmille de scènes gaies, vives, que le jeune lecteur aura plaisir à découvrir, où s’ébattent en bonne part de nombreuses volailles en liberté. Au centre, petite, on reconnaît Bintou. Par jeu de focalisation, la scène s’anime et, autour de Bintou, d’autres personnages prennent le parole, son frère, sa sœur, sa mamie, son père, tous l’engagent à « attraper cette poule » qui s’enfuit à toutes pattes ! Ensuite la scène se découpe en vignettes et on s’amuse de voir la poule presque… atteinte… ratée…, jusqu’à la victoire finale de Bintou, « la plus forte de tout le village pour attraper les poules ».

Cette épopée malicieuse est une véritable geste homérique où chaque personnage est qualifié par son point d’excellence : être forte en orthographe (Sadia) ou en tresses (Fatima). Cela nous permet d’apprécier l’agilité de Bintou, à plat ventre, à quatre pattes, dans l’élan au milieu des buffles. Le récit est découpé en bandes, rythmé par l’avertissement « Sannu ! Sannu ! Ralentis ! Ralentis !». On retrouve les personnages présents dans le panorama du village, et l’illustratrice s’amuse à faire tourner les points de vue, les jeunes lecteurs repèreront les lieux, les travaux des habitants avec chaque fois, comme dans les livres « cherche et trouve », une petite poule noire et blanche suivie de Bintou.

Pour la gloire de Bintou, il lui faut une épreuve à sa taille et dans le combat qui l’oppose à la poule, le volatile croit se sauver en grimpant dans le baobab… Patatras, Bintou tombe ! La poule aurait gagné ? C’est alors qu’intervient sa grand-mère et l’auteure introduit la sagesse africaine à bon escient … Force va rester à la petite fille et on comprend son regard de victoire !

Cette joyeuse histoire fait vivre une société rurale, traditionnelle, associée à une narration efficace, dynamique, à hauteur d’enfant. Baignée de bienveillance et de tendresse intergénérationnelle, cette petite Bintou donne sa « morale » en partage au bénéfice de tous.

Présentation par l'éditeur

Bintou court partout, Bintou est une casse-cou. Et Bintou adore attraper les poules ! Au village, sur son passage, tout le monde lui crie : « Ralentis ! » Le jour où Bintou se fait mal, les mots sages de sa grand-mère résonnent : « Ce n’est pas la vitesse de tes jambes qui compte pour attraper les poules, mais la vitesse de ta pensée… » Bintou, si tu réfléchissais avant de courir ?

Feuilleter un extrait

Du même auteur

Bébé est bien caché

Album
à partir de 2 ans
Avis de lecture

Du même illustrateur

Bébé est bien caché

Album
à partir de 2 ans
Avis de lecture