Aller au contenu principal

Rechercher un livre

Bienvenue chez moi

Sélection des rédacteurs
Chloé Marquaire
Album
à partir de 4 ans
: 9791090743960
18.00
euros

L'avis de Ricochet

Bienvenue chez moi… autrement dit, bienvenue à New York !  

Ode à la « grosse pomme », l’album de Miguel Tanco et Miguel Pang nous fait découvrir les merveilles de la ville. Agitation permanente, voitures omniprésentes et hivers glaciaux côtoient marchés aux puces, bibliothèques grandioses, musées, parcs aux écureuils, scènes musicales et gustatives. Mais Bienvenue chez moi n’est pas uniquement une présentation esthétique de New York, car le duo y apporte un zeste d’originalité. Effectivement, au fur et à mesure que l’on tourne les pages, on peine à découvrir qui en est le narrateur… un narrateur d’autant plus difficile à dénicher que les illustrations sont truffées d’invraisemblances et de clins d’œil : E.T. fait du break dance, un garçon promène une tortue devant une file de voitures, des enfants jouent dans la neige en compagnie d’un mammouth et des pingouins, Andy Warhol se promène en plein Times Square. Même si l’auteur nous apporte des indices, l’illustrateur semble multiplier les apparitions de personnages afin de brouiller les pistes.

Grâce à la page finale qui nous révèle l’identité du narrateur, l’histoire prend une toute différente tournure. Tournure par ailleurs réussie et rigolote, que l’on ne révélera pas afin de ne pas gâcher le plaisir de reprendre la lecture une nouvelle fois pour dénicher le narrateur à la manière d’un « Où est Charlie ? ».  

Avec une prédominance de tons roses, Miguel Pang mélange couleurs vives et pastels avec goût pour représenter non seulement bâtiments et lieux emblématiques, mais également la multiculturalité ainsi que l’esprit d’ouverture new-yorkais. Un New York tout en verticalité, une dimension que reprend par ailleurs le grand format de l’album.  

Une très belle découverte !

Présentation par l'éditeur

Quand je me suis installé en ville, j'ai eu du mal à m'habituer à toute cette agitation. Petit à petit, j'y ai trouvé ma place, et aujourd'hui je ne pourrais plus vivre ailleurs.