Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Rechercher un article ou une interview

Date

Marie-Aline Bawin, ou l'évasion par le dessin

Illustratrice ou auteure d'albums en solo, Marie-Aline Bawin a des tas de projets dans ses cartons. «Dessiner est pour moi une évasion. Je suis assise physiquement sur une chaise mais je suis dans le dessin absorbée par ce que je fais. Je suis dans une bulle. Ne dit-on pas qu'un dessin vaut mille mots?»

Isabelle Decupyer
4 décembre 2020

Cet article a initialement été publié dans la revue belge Lectures.Cultures (n°20, novembre-décembre 2020). Nous reproduisons ici le texte de l'article avec l'aimable autorisation de son auteure, Isabelle Decuyper, et de Lectures.Cultures.


Isabelle Decuyper: Comment êtes-vous arrivée à l'illustration jeunesse?
Marie-Aline Bawin: J'ai étudié les arts plastiques et l'illustration à Saint-Luc à Liège. C'est une visite d'une exposition de fin d'année qui a été un déclencheur pour moi. Après les études, il y a un temps pour chercher son style. Je me suis mariée, j’ai eu des enfants et un dessin comme cadeau réalisé pour une copine a enclenché mon rêve quand celle-ci m'a dit: «Pourquoi tu ne dessines pas?»
J’ai donc cherché un personnage, un petit lapin, dont le quotidien ressemble à celui de tous les enfants. Tom est né en 1989 et compte une quarantaine de titres. Je dessine Tom depuis que j'ai 29 ans. Tom, c'est le monde de la petite enfance, ce n’est pas un super-héros et les enfants peuvent s’identifier à lui.

Marie-Aline Bawin
Marie-Aline Bawin (© Mango Jeunesse)

Pour trouver un éditeur, j'ai pris les pages jaunes, j'ai vu l'éditeur Dessain à Liège. C’était mon premier rendez-vous! Dessain a été repris par De Boeck où j'ai rencontré Marie David qui a d'emblée aimé Tom et décidé de publier le premier album: Tom ne veut pas dormir puis Tom et le poupoundane. Peu de temps après, Marie David m'a annoncé l'arrêt du département jeunesse chez De Boeck, mais l'aventure Tom pouvait continuer chez un autre éditeur: Mango à Paris. Aujourd’hui, Tom compte une quarantaine de titres dont certains ne sont plus disponibles. Mango a été repris par Média-Participation mais a pu garder son label.

Tom et les réimpressions
Un libraire m'a signalé que plus de 50% des titres étaient manquants. J'ai donc alerté Mango qui pensait arrêter la collection. Mais c'était sans compter le succès rencontré en Chine. Comme indiqué dans les contrats, j'ai demandé de pouvoir récupérer mes droits sur les titres non publiés. Mais une nouvelle équipe éditoriale voulait conserver Tom. Ensemble, nous avons imaginé une nouvelle collection «La bibliothèque de Tom» en relookant les albums et en passant au style direct Tom ne veut pas dormir devenant Je ne veux pas dormir.
Quatorze titres sont disponibles dans le nouveau format et À bord du tracteur rouge est enfin réédité. Quatre autres titres viendront agrandir la nouvelle collection en 2021.
Élisabeth de Lambilly, l'auteure, et moi-même ne voulons pas être moralisatrices. Nous racontons ce qui se passe dans une famille, avec plein de clins d'œil. Le grand-père de Tom est mort a aidé beaucoup de parents. Tom est l'anagramme de «mot». Tom aide à mettre des mots sur les étapes de la vie. Depuis dix ans, Tom connaît un certain succès en Chine, ce qui me permet désormais de vivre de mon métier. En 2019, une pièce de théâtre avec Tom et sa famille a été créée et a rencontré un beau succès. Cette année, la pièce de théâtre devait faire une tournée nationale en Chine mais elle a été reportée pour cause de Covid-19.

Marie-Aline Bawin
«On trie les déchets!» d'Élisabeth de Lambilly et Marie-Aline Bawin (© Mango Jeunesse)

C’est avec beaucoup d’émotion que j'ai découvert les photos prises lors des représentations à Shanghai.
Les émotions de Tom viennent de sortir chez Mango (juillet 2020). Ce sont six histoires et 22 activités pour apprendre aux enfants à apprivoiser leurs émotions (joie, tristesse, peur, amour, colère, honte), pour apprendre à les gérer dans un livre-chevalet d'histoires et d'activités à faire en famille ou à l’école. Ce projet a commencé il y a plus de deux ans. Je pensais faire des cahiers au départ, suite à des stages avec les enfants. Puis celui-ci s’est construit avec Élisabeth de Lambilly et a été d’emblée accepté par l’équipe éditoriale Mango.

Techniques utilisées?
Je commence par dessiner au crayon sur un papier «croquis» qui n'est pas blanc (je n'aime pas dessiner sur un papier blanc). Une fois les dessins acceptés par l'éditeur, je décalque au crayon mon dessin sur un papier Arches satiné, puis j'encre le dessin, gomme le crayon et pose l'aquarelle. J'adore cette technique. Le moment où je mets l'aquarelle, je plane; une deuxième, troisième, jusqu'à dix couches pour avoir un fondu; y aller petit à petit... Quand je touche l'aquarelle, c'est comme si je touchais la peau de mon personnage. Le travail pour la presse enfantine (Dopido chez Averbode) m'a donné l'envie de chercher d'autres «outils». J'ai découvert Photoshop, qui permet une multitude de réalisations graphiques. C’est avec Photoshop que j'ai posé les couleurs sur les illustrations de Les émotions de Tom.

Marie-Aline Bawin
«Mon bonhomme de neige» d'Élisabeth de Lambilly et Marie-Aline Bawin (© Mango Jeunesse)

Le pseudonyme Emma de Woot? D'où vient-il? Pourquoi?
Michel Demeulenaere, éditeur chez Mijade, m'a demandé de travailler avec lui. Mais mon nom était associé à celui de Tom. D'où l'idée de prendre un pseudonyme: Emma qui rappelle les initiales de mon prénom et de Woot qui est mon nom d'épouse. Avec des histoires en solo, comme Qui a inventé l'école? (2018). Cette histoire est née lors d'une rencontre avec une classe de première année primaire qui imagina une histoire autour de Charlemagne qui décida d'inventer l'école pour apprendre la lecture aux enfants. Ou Et si les dinosaures existaient encore! (2016). Cliky: lâche prise! Ce troisième tome sera disponible chez Ker éditions dès novembre. Virginie Tyou, l'auteure, habite près de chez moi et après m'avoir raconté son projet, c'est ensemble que nous avons cherché un éditeur. Au début, nous avions imaginé un album jeunesse puis l'aventure a commencé avec Xavier Vanvaerenbergh. Ce troisième tome est très beau et émouvant. La famille Duraisau part en vacances dans un gîte au bout du monde. Félix et Cliky apprennent à vivre différemment de leur quotidien ultra-connecté.

Comment travaillez-vous?
Lève-tôt, du matin à midi, c'est le moment de création, les crayonnés; l'après-midi étant réservé aux encrages, à la mise au net, aux aquarelles. Quand j'écris les petits textes accompagnant les dessins, c'est le soir quand je suis très fatiguée, comme si les mots flottaient. J'ai écrit quelques histoires en solo mais je préfère travailler avec un auteur car «ça fait prendre la mayonnaise». Je fais un brainstorming sur papier puis un découpage en images en ajoutant souvent des petites phrases sur mes crayonnés. Élisabeth, qui écrit les textes, s'en inspire ou pas. Notre tandem jouit d'une belle complicité. L'an dernier, nous sommes parties 15 jours en Chine pour la tournée de Tom et cela nous a encore rapprochées.

Les ateliers d'Emma?
Une source d'inspiration intarissable que les ateliers artistiques graphiques que j'organise deux mercredis et deux vendredis par mois avec enfants et adultes qui viennent avec une envie de projet (créer un personnage, un livre illustré, découvrir une technique de peinture...). C'est la partie sociabilisation de ma vie avec de chouettes échanges et des retours très positifs.

Marie-Aline Bawin
«À la piscine avec la classe!» d'Élisabeth de Lambilly et Marie-Aline Bawin (© Mango Jeunesse)

Des rencontres dans les écoles?
Oui aussi. J'y suis invitée dans le cadre de «Auteurs en classe» financé par la FWB... Tout enseignant intéressé peut avoir des infos sur ce lien.

En projet
› La continuation de Tom avec une histoire abordant le handicap et d'autres...
› Chez Mijade, une histoire avec des poules que je voulais faire seule; qui part d'une comptine et de l'observation des enfants à l'école.
› Avec Tom, je suis dans ma zone de confort. Les autres projets m'invitent à de nouveaux défis où je peux essayer d'autres techniques.
› Michel Demeulenaere m'a envoyé plusieurs textes dont «Balthazar». Je suis occupée aux découpages et crayonnés.
› Un Tom prend l'avion proposé à l'éditeur chinois Petrel. Tom va voir son parrain en Chine et les photos que j'ai prises lors de mon premier long voyage en avion vont m'inspirer.
› Autour de Tom, je souhaiterais travailler sur l'apprentissage des graphismes.
› Pour Cliky, un projet autour des fiches d'activités.
› Un livre-chevalet Tom avec des activités à réaliser durant les deux mois de vacances.


Infos: [email protected]

Auteurs et illustrateurs en lien avec l'interview

Marie-Aline Bawin

Marie-Aline Bawin

belge
Emma de Woot

Emma de Woot

belge