Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Rechercher un article ou une interview

Date

Lætitia Le Saux

1 avril 2003



L'Atelier de confection de Lætitia Le Saux





L'illustratrice Lætitia Le Saux nous en dit plus sur son amour des boutons et sur la fabrication de l'album " A votre service ! "…





Ricochet - Pour la réalisation de l'album " A votre service ! ", vous vous êtes transformée vous aussi en marchande de boutons. Où avez-vous déniché cette collection impressionnante de boutons plus originaux les uns que les autres, aux formes de poissons, de lapins, de fleurs ? Et d'ailleurs, d'où vous vient cette passion ?

Lætitia Le Saux - Toute petite déjà, je jouais avec les boutons de ma grand-mère pour en faire des bracelets, des colliers multicolores. Elle en possédait des seaux entiers, un vrai bonheur. Elle me les a d'ailleurs légués par la suite.
Mon parcours professionnel m'a ensuite conduite à travailler à la Droguerie, chaîne de mercerie où vous trouvez de superbes boutons, et voilà ma collection bien enrichie au cours des sept années passées à y vendre des boutons.

Ricochet - Pour donner corps à vos personnages, vous les avez cousus de toutes pièces, en assemblant des formes préalablement peintes et découpées dans du papier épais. Pourquoi avoir choisi des personnages de papier et de carton plutôt que de tissu?

Lætitia Le Saux - La raison est plutôt technique. En fait, je dessine les personnages, ensuite je les couds, je les rembourre, enfin je les peins et les habille de vêtements confectionnés eux aussi dans du papier. Le papier me permet de travailler à une échelle réduite, il se peint mieux que du tissu et j'ai une vraie passion pour le papier en général.




Ricochet - Que sont devenus ces personnages après la réalisation de l'album ?

Lætitia Le Saux - Les personnages en papier ont été réalisé à l'origine uniquement pour illustrer l'album. Les illustrations originales de l'album sont d'ailleurs proposées en exposition par les Éditions du Rouergue; elles sont encadrées et grâce à un encadrement adapté, elles conservent tout leur volume. Je pense aussi décliner ses personnages dans d'autres matériaux (tissus) afin de réaliser des poupées mascottes.

Ricochet - Les éditions du Rouergue ont fait leur succès en offrant aux illustrateurs un espace de création et de liberté, en les encourageant à travailler à partir de divers matériaux et supports, on peut dire que le Rouergue a ouvert la voie à une nouvelle manière de concevoir le livre jeunesse, plus imaginative, inventive et audacieuse. Vous reconnaissez-vous dans cet esprit ?

Lætitia Le Saux - Lorsque l'on a une pratique de l'illustration un peu " atypique", on est ravie de trouver une maison d'édition qui n'est pas frileuse et qui vous laisse totalement libre . Après avoir fait quelques essais techniques concluants sur les scans en volume, l'aventure pouvait continuer avec les Éditions du Rouergue. Ils sont toujours partant pour de nouveaux challenges et c'est un esprit qui me convient.

Ricochet - Avez-vous d'autres idées à exploiter dans l'illustration pour enfants ?

Lætitia Le Saux - Les idées de scénario sont multiples. Maintenant concernant la technique à privilégier cela demande réflexion, tout reste à explorer, à imaginer. Je continue ma petite cuisine personnelle. Sans doute que le papier a bien d'autres ressources à m'offrir.




Auteurs et illustrateurs en lien avec l'interview

Lætitia Le Saux

Laetitia Le Saux

française