Aller au contenu principal

Rechercher un article ou une interview

Edouard Manceau

1 août 2007

Edouard Manceau est né en 1969 et vit à Paris, après avoir vécu et travaillé à Angers (où il a étudié aux beaux-arts ), Nantes, à la Martinique et à Bruxelles. Depuis toujours, il aime par dessus tout raconter et illustrer des histoires. Celles qu’il a vécues, celles qu’il vit, celles qu’il imagine et celles qu’il aimerait vivre. Il publie beaucoup pour les tout-petits et un peu pour les plus grands. Il a réalisé à ce jour une cinquantaine de livres, en exploitant différentes techniques comme le dessin, la peinture ou la photo. Il dessine également dans la presse et écrit actuellement des scénarios pour des films d’animation avec Pierrick Bisinski. Il privilégie les rencontres et les collaborations. Il travaille régulièrement avec la designer Matali Crasset et a travaillé avec Jean-Marc Fiess, photographe, et la compagnie de cirque moderne Vent d’Autan à la réalisation d’un livre autour du nouveau cirque, intitulé « sous le chapiteau » aux éditions Thierry Magnier…

Actuellement, il travaille d’ailleurs à l’écriture d’un spectacle de cirque pour enfants avec Remy Balagué. Il va régulièrement à la rencontre des enfants, souvent des maternelles, dans les écoles et il a participé depuis sept ans à beaucoup de discussions et réalisations avec eux dans le cadre de salons du livres en France et à l’étranger. Quand il a cinq minutes il fait de la musique…Son dernier ami est un Ukulélé qu’il va bientôt emmener dans les maternelles…Sans plus attendre, entrons dans l’univers d’Edouard Manceau.




Photo Jean-Guillamue Jégo



- A quel "héros"/ personnage de fiction vous identifierez-vous volontiers ?

Le baron perché d’Italo Calvino

- Quelle utopie seriez-vous prêt(e) à défendre ?

La liberté

- A part être écrivain ou illustrateur, que rêveriez-vous d'être ?

Marin en solitaire, pirate ou cambrioleur. ..Puis un peu plus tard, peintre.

Et surtout l’envie des vacances permanentes.

J’ai d’ailleurs écrit un livre qui s’appelle « Ce sera toujours les grandes vacances »




- Où écrivez-vous ? Quel est le lieu qui vous inspire le plus ?

Nulle part et partout, à n’importe quelle heure. Heureusement que cela reste imprévisible…

Mais c’est quand même souvent lié au mouvement. J’aime le train, l’avion, le vélo et les bateaux. C’est pour moi le vrai luxe d’avoir des paysages et des gens qui défilent devant soi.

Je suis absolument fasciné par les nomades

- Quel est le sentiment qui vous habite le plus souvent ?

Le doute, la rigolade et la poésie.




- Quel (s) genre(s) de livre(s) vous tombe(nt) des mains ?

Ceux qui se prennent trop au sérieux.

- Que redoutiez-vous enfant ?

L’orage et la rentrée des classes.

- Vous arrive-t-il de côtoyer des êtres imaginaires ?

Oui mais je ne leur vois pas de visages…Plutôt des esprits comme dans les contes africains

- Que feriez-vous ou diriez-vous à un ogre s'il vous arrivait d'en croiser un ?

J’en ai déjà croisé... leur appétit insatiable et leur envie de tout bouffer, au propre comme au figuré, me fatigue. Je préfère les gens de peu.

- Qu'avez-vous conservé de l'enfance ?

La capacité à rêver, l’envie et l’enthousiasme…J’ai tout gardé de l’enfance, y compris les déceptions.

- Selon vous, qu'est-ce qui fait vendre un livre ?

C’est beaucoup de séduction sans doute…

- Quel qualificatif vous colle à la peau ?

Je cherche tout le temps

- Quelle est la meilleure phrase qu'un enfant vous ait dite ?

Les phrases des enfants, c’est un peu comme les papillons, je les trouve magnifiques mais j’aime pas les attraper.

- Quelle est votre définition du bonheur ?

Cela se conjugue avec le verbe aimer je crois.

- Si vous aviez la possibilité de recommencer, que changeriez-vous ?

Tout ou rien, je suis entier

- Enfant, quel genre de lecteur étiez-vous ?

Je n’avais pas beaucoup accès aux livres... en tous cas un choix assez restreint. Il n’y avait pas de bibliothèque dans mon village. Comme l’impression de ne jamais avoir des chaussures qui m’aillent bien. J’étais un lecteur insatisfait.

J’ai trouvé plus tard...

- Vis-à-vis de quoi vous sentez-vous impuissant ?

Parfois vis-à-vis de moi-même

- Quel est l'animal auquel vous ressemblez le plus ? Pourquoi ?

Je sais pas vraiment... un oiseau qui a du mal à se poser peut-être.

- Quel est le mot que vous préférez dans la langue française ?

merci

- Que souhaiteriez-vous que l'on retienne de vous ?

Des moments où je suis drôle. Je peux être très drôle parfois...


Vos livres
- Quelle est votre dernière sortie pour la jeunesse ?

«Nom d’un champignon !», un petit livre minimaliste chez Milan

« Sous le chapiteau», un livre que j’ai écrit et réalisé avec Jean-Marc Fiess, photographe, paru aux éditions Thierry Magnier.

« Monsieur Carotte », chez Thierry Magnier, un livre réalisé avec Elise Ortiou-Campion, photographe.




- Le(s) livre(s) dans votre production dont vous êtes particulièrement fier ou qui vous laisse(nt) un souvenir particulier

J’aime beaucoup « Nom d’un champignon !» chez Milan que je cite ci-dessus. C’est un livre qui parle du dessin, et aussi du minimalisme. J’aime beaucoup le minimalisme.

Il y en a plusieurs que j’aime comme « Pipi tranquille » chez Milan ou « Pour toi mon trésor » chez Frimousse.

Celui que je préfère je crois que c’est « Ce sera toujours les grandes vacances » chez Thierry Magnier. Un livre en photo qu’on a réalisé avec Michel Bidet. Une vraie et belle collaboration.




- Quel est le thème que vous aimez davantage traiter ?

Je ne suis pas guidé par des thèmes, plutôt par des envies.

- D'où est né votre premier livre/ illustration ?

D’un petit dessin qui accroché l’œil d’une éditrice, Sophie Corvaisier, chez Frimousse. Je lui dois beaucoup…

- Quel livre en littérature de jeunesse auriez-vous voulu écrire ou réaliser à la place d'un autre ?

Les auteurs et leur créations sont indissociables...




- Sur quel projet travaillez-vous actuellement ?

Je travaille sur un livre qui aborde la notion de l’infini qui est une de mes obsessions.

- Où et comment vous voyez-vous dans 10 ans ?

J’espère que j’aurai toujours autant besoin et envie de créer…mais ou serai-je ? Mystère...


Références
Littérature de jeunesse

- Un livre pour la jeunesse qui vous a marqué petit ?

La petite poule rousse...

- Quels sont vos auteurs-illustrateurs de référence ou qui pour vous développent une approche intéressante ?

Par exemple parmi ceux que j’ai eu la chance de croiser, je peux citer Rascal, Sarah, Céline Hermann et Kitty Crowther...

Dans mes incontournables il y a Tomi Ungerer, Paul Cox, Dick Bruna, Byron Barton …





- Quels sont vos livres "coups de cœur", les "incontournables" en littérature de jeunesse ?

Pour n’en citer qu’un : « Jean dans la lune... »


Culture
Un film, une photo/illustration qui vous touche ?

« Petit à petit » de Jean Rouch

- Un musicien

Un musicien, Charles Mingus

- Un lieu où vous aimeriez vivre

Dans une magnifique histoire d’amour

- Une phrase (une devise) qui vous guide

Allez, courage petit bonhomme !





Actualité
- Vos dernières (bonnes) lectures ?

« L’étourdissement » de Joël Egloff

« La tente jaune sur le toit »de Shiina Makoto

« Poirer le papillon », la correspondance de Jean Dubuffet à Pierre Bettencourt.

« Carnets » le journal complet de Yasujiro Ozu


- Un site (sur les techniques graphiques, un auteur-illustrateur, une approche particulière du texte, de la littérature...) que vous souhaitez recommander ?


Un site d’amis de Tours qui font de la vraie bonne musique, à découvrir... www.compagnieducoin.com


Auteurs et illustrateurs en lien avec l'interview

Edouard Manceau

Edouard Manceau

française