Aller au contenu principal

WonderPark (T. 2). Mégalopolis

Roman
à partir de 10 ans
: 9782092564592
9.95
euros

L'avis de Ricochet

Jenn, son jumeau Mervin et leur amie Orage sont passés d’un parc d’attractions abandonné, Wonderpark, à des mondes parallèles tout ce qu’il y a de plus véritables. Ils ont une mission, urgente : retrouver Zoey, la petite sœur de Jenn et Mervin, enlevée par le seigneur du monde de Darkmoor. Pour ce faire, ils doivent traverser les six univers un à un : après un séjour mouvementé chez les pirates, les voici arrivés à Megalopolis, la cité des super-héros.

Ils sauvent d’abord l’Archange, superbe créature ailée, d’un combat inégal contre des héros dévoyés. Megalopolis est en guerre, et les trois enfants vont aider toute la mythologie grecque à trouver le repaire des méchants, découvrir un faux traître, puis à faire passer une loi d’entraide au sein de la cité. Ce faisant, eux-mêmes vont se rapprocher du troisième monde de Wonderpark, une station spatiale…

Sur une trame plaisante (le parc d’attractions), Fabrice Colin use au fil des tomes des lieux communs préférés des enfants : pirates, super-héros, créatures mythologiques, astronautes, etc., tout en rajeunissant les stéréotypes. Megalopolis n’est pas Gotham City, mais on s’en rapproche, et l’histoire rondement menée tient en haleine. Les trois jeunes personnages sont agréables quoique superficiels : les interactions entre eux sont limitées, et le roman se déroule surtout autour d’un environnement, d’une action. Une lecture junior qui bouge et qui se lit vite, écrite simplement et illustrée abondamment. A suivre dans les étoiles, donc !

Présentation par l'éditeur


Après avoir traversé Libertad, le monde des pirates, Mervin et Jenn se trouvent désormais dans l'univers de Mégalopolis, immense cité peuplée de superhéros aux pouvoirs incroyables. Ils espèrent y retrouver les ravisseurs de leur petite sœur grâce à l'aide de leur amie Orage, elle-même à la recherche de son père disparu. Mais, dans la ville, deux groupes ennemis s'affrontent. Malgré eux, les