Aller au contenu principal

Rechercher un livre

Virus 57

Roman
à partir de 13 ans
: 9782748514650
16.90
euros

L'avis de Ricochet

Cinquante-sept adolescents très exactement menacent de répandre une épidémie mortelle à travers les Etats-Unis. Leur particularité : être nés d'un même donneur de sperme, et tenir de lui une maladie foudroyante qui se déclenche à la puberté, au-dessus de 45°C. Le CDC (Center of Diseases Control) d'Atlanta fait travailler sur l'affaire ses meilleurs éléments et mobilise également le FBI. Si on retrouve facilement les jeunes – à l'exception de deux fuyards, dont un fragile psychologiquement -, leur père anonyme ne donne pas trace de vie. Tandis que le directeur adjoint du CDC s'emploie à calmer les deux récalcitrants devenus bombes ambulantes, un policier à la retraite mène sa petite enquête à propos du géniteur. L'été s'annonce caniculaire : le pire sera-t-il évité ?

Alors que l'action se passe à travers les États-Unis (on voyage beaucoup), les auteurs adoptent un ton justement de série américaine : multiplicité des points de vue et des acteurs, action musclée qui entre à chaque fois dans le vif de son sujet, tension qui grimpe avec la chaleur… A cette aune, c'est complètement réussi. Il ne faut par contre pas trop attendre de la psychologie des personnages, ni forcément d'une réflexion sur la paternité, les ombres du pouvoir ou autre sujet qui appellerait à débat. « Le thriller de l'été », annonce un bandeau : la promesse dans ses limites est donc parfaitement tenue, et le lecteur pourra compléter avec l'étourdissant film Contagion (Steven Soderbergh, 2011), sur le même sujet.

Présentation par l'éditeur

7 adolescents, procréés par insémination artificielle et issus du même donneur, sont porteurs sans le savoir d'un virus extrêmement virulent et contagieux. Ce virus dormant totalement inconnu des laboratoires de recherche se déclenche à l'adolescence, lorsque la température extérieure atteint les 45 °C. Wade Dillon, âgé de quinze ans, décède brutalement lors d'une partie de pêche au large des