Aller au contenu principal

Une caravane en hiver

Roman
à partir de 14 ans
: 3133092227363
15.95
euros

L'avis de Ricochet

Les parents d'Arthur s'inquiètent pour leur fils : le sage jeune homme a dilapidé son compte bancaire et pris l'habitude de leur voler de petites sommes d'argent. Ils le font suivre par un détective privé et découvrent que le lycéen soutient Adnan, un jeune réfugié syrien et sa mère malade. La famille entière décide alors de soutenir les deux migrants, si fiers et pourtant si vulnérables… Au fil du temps, les cultures s'apprivoisent. Mais la mère d'Adnan, intellectuelle renommée dans son pays, ne leur a pas tout dit.

La situation est très complexe, et pourtant Benoît Séverac a décidé de la rendre complètement accessible, compréhensible, presque facile. Cette absence de zones d'ombres, malgré un rebondissement inattendu vers la fin, m'a dérangée. Certes, le père d'Arthur n'est pas immédiatement en empathie avec Adnan et sa mère, et il veut ainsi représenter les subtiles réticences d'une partie de la population française, mais sa psychologie n'est pas creusée (la faute à un narrateur externe ?). De fait, et malgré les bonnes intentions de l'auteur, j'ai trouvé l'ouvrage un peu décevant.

Présentation par l'éditeur

Arthur est en voiture lorsqu'il assiste à l'agression d'un garçon de son âge, à un feu rouge. Poussé par son instinct, il va à sa rencontre. Ce garçon, c'est Adnan, un réfugié syrien. Il vit dans une caravane au milieu d'un terrain vague avec sa mère. avec qui il a traversé tant d'épreuves. Entre Arthur et Adnan va naître une amitié qui résistera à l'incompréhension des adultes. Une amitié qui