Aller au contenu principal

Rechercher un livre

Time Bomb

Sélection des rédacteurs
Amélie Sarn
Roman
à partir de 14 ans
279 pages
: 9782408007812
15.90
euros

L'avis de Ricochet

Six adolescents se rendent au lycée le samedi avant la reprise des cours. Il y a Diana, obligée de renvoyer une image de jeune fille parfaite pour soutenir son père, qui est sénateur. Puis Rashid, devenu cible d’insultes de par son apparence et sa religion musulmane, et Cassandra, joueuse de clarinette en surpoids victime de harcèlement. Ou encore Tad, jeune homme métisse et gay souffrant de voir son amour d’été le rejeter, et Frankie, dont les fréquentes mauvaises actions sont pardonnées par son statut de capitaine de l’équipe de foot que tout le monde adule. Et finalement, Z, dont la mère vient de mourir et qui veut se venger du manque de soutien du lycée. Derrière de faux prétextes, tous ont une raison secrète d’être au lycée ce jour-là. Quand soudain, des bombes se mettent à exploser, ils se retrouvent piégés. Et, alors que la rumeur veut que le poseur d’explosifs se trouve parmi eux et qu’il menace de faire sauter de nouvelles bombes, la suspicion est au plus haut…

Véritable page-turner, on ne peut lâcher ce roman au suspense prenant. Alors qu’au début de l’histoire, chaque adolescent emporte un sac au lycée, et est donc potentiellement le poseur de bombes, on apprend progressivement ce que ces sacs contiennent, mais pas assez rapidement pour ne pas avoir l’occasion de s’amuser à essayer de déduire ce que chacun désire cacher et pourquoi. Parallèlement au plaisir induit par le mystère à résoudre, le roman aborde également des sujets lourds comme le harcèlement scolaire, le racisme ou le suicide, et certaines idées défendues par les adolescents peuvent paraître choquantes ou du moins déstabilisantes. Les six jeunes représentent chacun un type de personnage (comme la fille parfaite, le marginal, le sportif, etc.), ce qui pourra faciliter l’identification des lecteurs à l’un ou l’autre des protagonistes, et leur rassemblement forcé les poussant à parler de leur vie et des difficultés qu’ils rencontrent peut faire penser au film culte The Breakfast Club, qui se déroulerait dans un environnement un peu plus apocalyptique. Le roman arrive à brouiller les pistes avec succès sur l’identité du coupable et invite à ne pas juger les autres sur leur apparence, comme les personnages le font avec Z pour ses tatouages, piercings et cheveux longs et teints ou avec Rashid pour sa barbe, qui, combinée à sa religion musulmane, leur fait faire l’association (hâtive et souvent erronée) avec le terrorisme. Miroir sensible de l’actualité mêlé à un suspense haletant, ce roman est une réussite !

Présentation par l'éditeur

En ce samedi précédant la rentrée, le lycée devrait être vide. Pourtant, six ados y sont : Diana, la fille du sénateur qui veut s’occuper de l’annuaire des élèves, Rachid,qui cherche à se fabriquer une nouvelle carte de lycéen qui ne le stigmatiserait pas, Z parce qu’il est à la rue suite au décès de sa mère quelques semaines auparavant, Tad, qui entend remettre à leur place ses coéquipiers de l

Du même auteur

L'élite (T.1)

Roman
à partir de 13 ans
Avis de lecture

Dividing Eden (T. 1)

Roman
à partir de 14 ans