Aller au contenu principal

Planète migrants

Documentaire
à partir de 12 ans
: 9782330064006
15.50
euros

L'avis de Ricochet

Ce documentaire a connu une version précédente, ici réactualisée au moins dans ses chiffres : « L’immigration à petits pas » (2011). La réputation solide de la collection précède donc l’ouvrage, toutefois complètement remis en page. La maquette est sobre, les illustrations graves malgré leurs couleurs et motifs. Le sommaire enchaîne des thématiques rapides, souvent présentées sous forme de questions. Si une trame est à trouver, on peut dire que l’auteure s’intéresse d’abord aux situations actuelles, avant d’assurer un pan historique et géographique.

Nous commençons par des définitions, des explications sur le pourquoi des migrations. La « crise des réfugiés » actuelle est décortiquée, loin des médias. Le livre prend un certain soin à présenter toutes les facettes des questions qu’il pose, évoquant le déracinement douloureux des migrants mais faisant aussi remarquer que critiquer le multiculturalisme est un tabou.

La partie historique remonte jusqu’à la Préhistoire, s’attardant sur l’esclavage, sur la colonisation, les Etats-Nations, et surtout retraçant la toute fin du XIXème siècle et le XXème siècle, entre l’Amérique et l’Europe. Assez logiquement les derniers chapitres traitent de la France exclusivement, posant de façon frontale la question qui fâche encore : « Comment devient-on français ? ».

Un petit lexique complète le tout, impeccable, efficace. Pourtant je n’ai pu m’empêcher de regretter la maquette de la collection A petits pas, plus rieuse, plus optimiste. Dans cette nouvelle édition, les larges pages blanches et les grandes illustrations glacent quelque peu le cœur du lecteur, alors que le sujet mérite espoir.

Présentation par l'éditeur


Depuis la fin du XXe siècle, les flux de migrations se sont multipliés. Aujourd’hui, on estime qu’un humain sur trente a quitté son pays de naissance. Pour des raisons économiques, politiques, climatiques... il n’existe plus un endroit sur Terre qui ne soit pas concerné. Ces mouvements de population suscitent de nombreux débats dans les pays d’accueil comme la France. Pourtant, la France est