Aller au contenu principal

Mon pull panda

Album
à partir de 5 ans
: 9782917045503
13.70
euros

L'avis de Ricochet

C’est l’histoire d’une petite fille qui a, comme parfois, un attachement fétichiste à un vêtement, son « pull panda ». Un peu armure, un peu doudou, ce pull accompagne l’héroïne narratrice tout le temps et partout : au bord de la mer, en été, à l’école, au cours de danse. Elle avoue très fort son attachement dans un langage un peu surprenant pour son âge mais que l’on comprend bien : « il me suffit d’enfiler ma capuche et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ». Cette fillette est d’une sagesse exemplaire, elle accepte de donner son pull porte-bonheur : « les vêtements porte-bonheur, il faut les partager ».

L’image dément cette belle détermination, elle tend, un peu tristement, le pull à sa maman et l’on entend en sourdine le discours adulte qui fait tout pour convaincre l’enfant : elle est grande, le pull est petit, il faut « partager ». Le récit est construit au niveau de la fillette. Sa pensée chemine, auto persuasion et observations du réel emportent sa conviction : le partage et la transmission des vêtements construisent des liens entre grands et petits, fortunés ou non.

Les illustrations confortent ce parcours, ses sentiments profonds émanent des images. Les adultes sont vraiment très grands, elle se sent bien petite. La fillette ne semble heureuse que lorsqu’elle est revêtue de ce panda protecteur. Le retrouver porté par une autre fillette comme un autre elle-même éclaire sa détermination et justifie le discours généreux, d’autant que la fillette qui porte le pull revient d’un pays en guerre. L’album s’achève dans l’optimisme de l’amitié construite entre elles deux.

La générosité de l’histoire, ce qu’elle raconte de notre temps, les moyens graphiques ou narratifs employés sont touchants. Un peu trop appuyée, la morale de l’histoire emporte notre adhésion mais les valeurs transmises, ce partage à hauteur d’enfants symbolisé par le pull panda, parlera à bien des jeunes lecteurs.

Présentation par l'éditeur

Mon pull panda, c'est mon pull préféré, mais il commence à être trop petit. Maman m'a proposé de le donner. Les vêtements porte-bonheur il faut les partager. Et puis un matin, j'ai vu un panda et sous la capuche, j'ai vu une fille.