Aller au contenu principal

Rechercher un livre

Ma maman est bizarre

Sélection des rédacteurs
Album
à partir de 6 ans
: 9782360121236
15.00
euros

L'avis de Ricochet

Il n’y a pas qu’une seule façon d’être une maman, et cet album plein de vie nous en offre un bel exemple. Les illustrations d’Anna Wanda Gogusey sont un festival dynamique où les couleurs déclinent toutes les nuances de l’arc-en-ciel pour peindre un monde joyeux et festif dont la vitalité qui en émane est adoucie par le choix d’utiliser leur version pastel ainsi que par la portraitisation de cette maman sous l’apparence d’une biche. Car si l’univers raconté par Camille Victorine est empreint de la force de cette maman d’aujourd’hui, indépendante et engagée, cela n’empêche en rien de partager tendresse et douceur.

La petite fille est la narratrice, et chaque circonstance de leur vie commune est présentée comme un choix différent par rapport au rôle traditionnel attribué à la mère par la société occidentale ; la femme vit seule avec son enfant, fréquente avec elle les cafés, rencontre souvent des ami.e.s pour écouter du rock, manifeste pour les droits des femmes… Elle sait aussi retrouver son âme d’enfant. Le ton choisi par l’auteure reste neutre, ce qui renforce son impact : cette vie-là, c’est peut-être un choix, peut-être un combat, mais ce n’est pas une déclaration de guerre, juste l’affirmation du droit de chacun.e à vivre comme il ou elle l’entend. On vit comme ça, et c’est comme ça, constate l’enfant sous la plume de Camille Victorine. Mais ce portrait d’une maman que d’autres enfants trouvent « bizarre » est empreint de l’amour inconditionnel et admiratif que ressent généralement une petite fille pour son modèle ; elle la suit partout et en participant ainsi à sa vie s’en trouve éduquée sur l’autonomie, l’indépendance, la liberté de pensée, en même temps que sur l’art, la joie, la vie sociale et le respect d’autrui.

L’enfant raconte et dessine, et l’on se prend à imaginer que les magnifiques contreplats qui enveloppent cette histoire (pleins de vignettes bleues ornées, parées comme des rubans et des colifichets, comme on disait autrefois pour désigner des articles de coquetterie typiquement féminins), sont l’œuvre de cette petite fille-faon libérée d’anciennes entraves dépassées. Elle est l’enfant sauvage d’une maman bizarre : quel beau programme !

Présentation par l'éditeur

Une succession de tranches de vie partagées par une mère célibataire et sa fille, racontée avec naïveté et simplicité par cette dernière. Des moments de tendresse ordinaire (câlins, bisou du soir, sortie au square) succèdent à d’autres qui le sont beaucoup moins (rave, vernissage, performances artistiques, manifestation féministe…).

Une famille monoparentale, une mère féministe aussi libre que