La Princesse parfaite


Recherche avancée dans les livres
Le doudou qui parle
Agatha
Acheter ce livre sur:

Place des Libraires
(France)
Les Libraires
(Québec)
e-readers.ch
(Suisse)
La Princesse parfaite

La Princesse parfaite

Auteur : Frédéric Kessler
Illustrateur : Valérie Dumas
Editeur : Thierry Magnier
Octobre 2010 - 15,50 Euros
Album à partir de 8 ans
ISBN : 978-2844208729
Ce livre fait partie de la sélection de Ricochet
Thèmes : Conte, Apprentissage de la vie

L'avis de Ricochet

Un roi et une reine très belle se marient et ont une princesse bien-aimée. Pour mettre toutes les chances de leur côté, ils convoquent les fées du royaume afin de choisir auprès d’elles LE don qui conviendra à la princesse. Chacune y va de sa proposition quand surgit la fée Margareth et sa chevelure rousse serpentine. La fée propose de manière péremptoire le don de perfection, devenant ainsi la marraine de l’enfant. Princesse-Perfection grandit donc en faisant le bonheur de ses parents, devenant « parfaitement élégante, cultivée et obéissante. » Avant de mourir la reine conseille sa fille, lui expliquant que le don qu’elle a reçu est une véritable malédiction et qu’il lui faudra, le jour de ses seize ans, changer de marraine et apprendre à savoir ce qu’elle désire pour elle-même. C’est sans compter sur la terrible Margareth qui conquiert le cœur du monarque et entend bien imposer à Princesse-Perfection ses propres vues et étouffer ainsi celle qui lui fait de l’ombre.
Ce conte de fées revisité par deux auteurs inspirés est un enchantement visuel. Valérie Dumas, dont on connaît le talent pour peindre les femmes, déploie ici sa palette riche et inventive. Ses images, qu’elles soient miniatures ou pleine page, sont vivantes, chaudes, colorées, gaies. Tout y est soigné et précieux : le chatoiement d’une étoffe, le tombé d’une robe, l’extravagance d’un chapeau ou d’une toilette, l’exubérance ou la menace d’une chevelure, le design des accessoires et des meubles. Elle ponctue ses images de jolies notes d’humour et d’anachronismes savoureux. Elle sait aussi utiliser le noir et l’ombre chinoise pour marquer le nœud du conte : la confrontation entre Princesse-Perfection et sa terrible marraine.
Une intelligente illustration de l’un des principes essentiels de l’apprentissage de la vie : apprends à penser par toi-même.

Catherine Gentile
Voir la chronique de Catherine Gentile

L'éditeur : Thierry Magnier

Enseignant, libraire, chargé de communication pour plusieurs groupements de libraires, rédacteur en chef d'une revue et auteur d'un album chez Gallimard jeunesse, Thierry Magnier a créé sa maison d'édition en 1998.
new