Aller au contenu principal

Livre clap

Mathilde Vischer
Album
à partir de 4 ans
: 9782940408795
15.00
euros

L'avis de Ricochet

Livre conceptuel, Livre clap de Madalena Matoso est un livre partition, un livre où les indications données par le texte et les images sont supposées être mises en œuvre physiquement par le lecteur. De part et d’autre de la ligne de séparation des pages, un musicien de fanfare tient dans ses mains, bras ouverts, des cymbales. Le texte en onomatopées dit « doiiing ». Il suffit de replier le livre pour « entendre » les cymbales claquer. Page suivante, un homme et une femme, les joues roses, sont accompagnés de l’onomatopée « smac smac ». Cette indication scénique suggère le bruit du bisou. Plus loin, un homme la main levée à gauche, une porte à droite, et sur la porte « toc, toc, toc » nous renseignent sur l’intention, le geste et le bruit. De l’autre côté de la porte, un homme et trois enfants répètent à l’envi « qui est là », quatre fois. On s’aperçoit alors qu’en plus des indications scéniques, le texte et l’image égrènent le nombre de personnages, de sons, d’objets et cela jusqu’à quinze. Page 7, le personnage qui glisse, plié en deux sur une pente invisible fait sept fois « Pff » et, page 8, l’accordéoniste 8 fois « tsouin tsouin ».

Les dessins vifs et colorés, très structurés, sont amusants mais le procédé un peu répétitif a vite ses limites. C’est drôle dans la mise en jeu de l’espace page, dans le rapport entre geste représenté, onomatopée et geste attendu, mais à part la répétition enclenchée, le jeu tourne court parce qu’aucune histoire ne se construit. Un album inventif porteur d’une réflexion sur l’objet livre.

Présentation par l'éditeur


En général, la lecture d’un livre se fait avec l’esprit : le lecteur se concentre sur les signes du texte et se représente mentalement ce qui lui est donné à voir. C’est du moins notre tradition. Mais le livre est aussi un objet que l’on tient dans les mains.
Le Livre CLAP présente cette originalité d’inciter le lecteur à lire avec son corps : les situations, les attitudes et surtout les actions