Aller au contenu principal

La double vie de Cassiel Roadnight

Sélection des rédacteurs
diane Ménard
Roman
à partir de 14 ans
: 9782211204637
16.50
euros

L'avis de Ricochet

Cassiel Roadnight : un nom un peu mystérieux, un peu inquiétant, presque prédestiné pour le héros de ce roman. Qui n'est pas Cassiel Roadnight. En effet, le narrateur n'a pas d'identité, élevé par un grand -père aimant mais alcoolique dont on le sépare brutalement. Jeté de foyer en famille d'accueil, il recherche une stabilité. Sa profonde ressemblance avec le jeune Cassiel, disparu un peu plus tôt, l'entraîne à mentir, à se faire passer pour lui. Du jour au lendemain, il se découvre une mère, une sœur, un frère aîné.
Constamment sur le qui-vive, plus angoissé que soulagé, il espère ne pas se faire démasquer. Mais très vite, il se rend compte des défaillances, voire des secrets de ceux qui l'ont accueilli. La mère est droguée aux somnifères, la sœur brille d'intelligence fragile, et le frère aîné, présent par éclipses, ressemble à un loup aux dents longues. Comment et pourquoi le vrai Cassiel a-t-il disparu ? Le roman donnera peu à peu les réponses, et le final brillant, répétition des événements, bouclera la boucle de cette sordide histoire de famille.

En attendant, sous le récit douloureux et curieusement distancié de « Cassiel », le lecteur aura frémis à l'incompétence des services sociaux de l'enfance, respiré l'air frais de la petite ville de province où se déroule l'action, tourné dans sa tête comme le héros des éléments disparates, soupçonné puis enfin décidé, brutalement, irrévocablement, quoi faire. Etrange, dur, le roman interroge certes les notions d'identité et de construction de soi chères à l'adolescence, mais dans une enveloppe de thriller parfaitement effrayante. A recommander dès 14 ans.

Présentation par l'éditeur


Chap n’a pas cherché à se faire passer pour un autre, il a simplement laissé faire… Dans ce foyer d’urgence pour jeunes paumés où il refusait obstinément de donner son nom, les gens du centre sont venus le voir avec une photo, celle d’un ado porté disparu qui lui ressemblait comme deux gouttes d’eau. Chap a fi ni par dire ce que les autres attendaient, que c’était bien lui Cassiel Roadnight ! Et