Aller au contenu principal

Dix

Roman
à partir de 15 ans
302 pages
: 9782812617324
14.80
euros

L'avis de Ricochet

Dix individus se rendent sur une île perdue loin de tout afin de participer à une émission de télé-réalité sous forme d’escape game littéraire. Nous avons Margaux, une championne de natation, Eliot, un surdoué, Simon, un geek, Tyron, un féru de littérature, Deborah, sa sœur jumelle accro aux médicaments, Carie, une fille superficielle, Charles, un ancien enfant star, Hélène, sa mère prof de lettres et accompagnante des jeunes sur l’île, André, un ancien policier travaillant pour l’émission, et Viviane, autrefois infirmière et aujourd’hui chargée du bon déroulement de l’émission. Mais ce qui commence comme un banal jeu télévisé tourne vite au cauchemar. En effet, tous ces personnages sont liés par un sombre secret qui les mènera à subir la vengeance sanguinaire d’une mystérieuse présence bien décidée à les faire payer.

Amateurs de frissons, ce livre est pour vous ! Nous avons ici affaire à un véritable page turner, car, malgré le fait que le lecteur risque de comprendre assez vite de quoi il retourne, le suspense demeure toutefois assez grand pour nous donner envie d’en savoir toujours plus. Le rythme est efficace, on est tout de suite plongés dans l’histoire. Ceci a ses avantages, mais aussi un inconvénient : le livre n’offre pas beaucoup de perspective sur les personnages, qui sont présentés – de manière assumée et explicite – comme des stéréotypes, des catégories (les candidats choisis pour leur physique : la sportive compétitrice, la jolie pimbêche, le beau gosse ancienne gloire, et les plus spirituels et marginaux : le petit génie de 13 ans, le spécialiste de l’informatique, l’obèse aimant les livres et sa sœur fragile psychiquement) pouvant répondre aux attentes des téléspectateurs de l’émission, habitués à ce genre de casting. Le lecteur n’a donc pas vraiment l’occasion de s’attacher à eux, d’autant plus que leurs crimes (et donc les raisons pour lesquelles ils sont « invités » sur l’île) lui sont exposés dès le départ, bien que partiellement, les pièces du puzzle s’assemblant petit à petit.

Et plus ce dernier se complète, plus l’horreur grandit. Le roman est violent dans tous ses aspects : les meurtres en eux-mêmes sont souvent très gores et toujours tordus, mais les agissements des « victimes » de ces assassinats, les raisons pour lesquelles ils se font tuer sont encore pires. Il est en effet question de harcèlement, de viol, de GHB, d’inceste, de suicide ou encore de trahison. Ces thèmes délicats et abordés de manière frontale et brutale font de Dix un roman à ne pas mettre entre toutes les mains mais permettent également un point de vue, certes très poussé, sur la société et les rapports entre les adolescents qui deviennent de plus en plus extrêmes et parfois dangereux. Petite note plus sympathique : grâce au concept d’escape game littéraire, le livre est parsemé de références aux contes de Perrault, à la mythologie, aux textes antiques et bien sûr aux Dix petits nègres d’Agatha Christie, ce qui devrait faire plaisir aux connaisseurs et donner envie aux curieux.

Présentation par l'éditeur

Ils sont dix. Sept adolescents et trois adultes, sélectionnés pour participer à un escape game littéraire et passer à la télévision en prime time. Direction : un manoir sur une île coupée du reste du monde. Un endroit si isolé que personne ne vous entendra crier, gémir ou appeler à l'aide. Et quand la mort décide de frapper les candidats un par un, une seule question : qui est le coupable ? Un