Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Contes d'Afrique de l'Ouest

Livre-audio
à partir de 6 ans
: 9791096744046
12.90
euros

L'avis de Ricochet

Parce qu’elles sont filles, et donc soumises à la règle d’une marâtre, d’une mère mauvaise ou à la loi sociale du mariage, il n’y a pas d’autre solution pour Abiba, Thiti Koumba, Yandé ou Marimba que d’user d’armes subtiles qui les rendent supérieures à leurs oppressions.

Telle Cendrillon, Abiba est victime de la seconde épouse de son père. C’est ainsi que la gentillesse d’Abiba et l’affection de son mouton la sauvent des ruses de sa belle-mère. Est-ce parce que ses frères étaient aimés hors de raison par leur mère que Thiti Koumbala, fille délaissée, peut mener une vie droite, épargnée des djinés ? 

Les animaux parlent, ils savent ce que nous ignorons. Les épreuves s’accumulent, chaque fois plus difficiles, jusqu’à la victoire finale qui rétablit les héroïnes dans leurs droits gagnés de haute lutte et qui témoignent d’une paix gagnée par des faibles sur les forces répressives de la famille, du clan.

Le  mariage, celui que Yandé refuse ou celui que vit Marimba, ne rend pas forcément les filles heureuses. Yandé par son refus va surmonter deux périls, la ruine du pays où vivent ses parents et le mariage avec son cousin dont elle ne veut pas. Quant à Marimba, elle paie son amour excessif, celui qui a transformé la tourterelle qu’elle était en femme. On pense à la Petite sirène du conte d’Andersen et les parentés thématiques au-delà des pays nous racontent toujours l’universalité des motifs quand il s’agit de vie, d’amour, de mort.

Elsa Valentin s’empare de ces Contes d’Afrique de l’Ouest pour un travail de réécriture auquel elle prête sa voix mêlée de celle d’Amala Valentin et soutenue par la musique de Paul Henrik Kuchenbuch . Ensemble, les  voix, les chants wolof, peulh, mandingue, la mise en sons (insectes, singes, oiseaux, jungle) et  la musique (valiha, doun-doun, djembé, balafon et mini-guitare), transportent en Afrique et ouvrent ainsi notre horizon.

Présentation par l'éditeur

4 contes traditionnels wolof, mandingue et peuhl, inédits et revisités par Elsa Valentin. Elsa et Amala Valentin content à deux voix douces, chaudes, pleines d’émotion et interprètent les petites chansons de chacune des histoires. La mise en sons (insectes, singes, oiseaux, jungle) et musique (valiha, doun-doun, djembé, balafon et mini- guitare), signée Paul Henrik Kuchenbuch, transporte en