Aller au contenu principal

15 histoires qui commencent mal pour apprendre à rater

Collectif
Recueil
à partir de 5 ans
: 9782733868027
12.95
euros

L'avis de Ricochet

15 histoires qui commencent mal pour apprendre à rater : dans ce recueil de petites scènes (plus que d’histoires à proprement parler), il pleut souvent. Ou bien l’enfant perd son doudou, ne trouve plus d’œufs dans le frigo, etc. Le mini-drame sous-jacent est rapidement désamorcé par l’action bienveillante d’un adulte. Il s’agira d’inventer des jeux à faire en intérieur ou après la pluie, de dessiner à la place de tenir physiquement, de cuisiner autrement… Une page finale explique à chaque fois le mécanisme psychologique qui a prévalu chez l’enfant, et comment le parent doit donc réagir dans de tels cas : d’un exemple, on fait un cas général. Il est souvent pointé que l’éducation « à la française » admet encore trop mal le droit à l’erreur : donner leur chance aux jeunes générations est une excellente idée. Néanmoins, la maquette vieillotte, les illustrations pas réjouissantes et le ton didactique des récits (à lire à haute voix avec un petit) alourdissent l’ouvrage. Peu subtil, peut-être efficace ?

Présentation par l'éditeur

15 histoires ludiques et légères, toutes finement expliquées par Geneviève Djénati, psychothérapeute de la famille.

Les idées géniales sont souvent nées de la capacité de leurs auteurs à se tromper et à ne pas s'arrêter à la frustration. L'erreur commise peut être transformée en expérience positive. Parents, grands-parents, éducateurs avons tendance à vouloir protéger les enfants des écueils qu