Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Où vont les oiseaux ?

Album
à partir de 3 ans
: 9782359840988
16.50
euros

L'avis de Ricochet

Tourner en rond, tourner la page, au propre comme au figuré, Martin se sent à l’étroit dans sa petite maison. En raison d’une ellipse de récit, on ne sait pas comment il va réussir à convaincre son père mais tout ce qu’on voit c’est Martin dans son petit siège à l’arrière du vélo paternel. Alors qu’il se laisse conduire, il demande : « Où vont les oiseaux ? ». Cette simple question met en lien les terriens accrochés au sol et la fluidité des airs. Dans les teintes ocre des paysages, terre et automne mêlés, les horizontales du chemin se fondent jusqu’aux couleurs pastel du ciel où volent les oies sauvages. Comme dans Sur la route, Céline Delabre chante la découverte du chemin. Ici ce sont les bêtes rencontrées (oies sauvages, héron, scarabée, corneilles ou foulques) avec lesquelles Martin entre en dialogue. Les réponses prosaïques apaisent le petit garçon et si les foulques vont retrouver leurs familles, si le jour rejoint la nuit, alors Martin peut rejoindre sa maison et sa maman… La dimension existentielle (sur le visible, l’invisible et l’existant, sur ce que l’on croit parce qu’on le voit) a ici les couleurs douces d’une promenade rieuse dans le vent et la pluie, solidement accompagnée par père et mère.

Une histoire simple, linéaire qui joue avec les lignes du trajet, coupées par les arbres ou la pluie et qui associe toute une palette d’émotions profondes ressenties à la liberté du voyage comme un hymne à la nature.

Présentation par l'éditeur

« Ce matin dans la maison, Martin tourne en rond.
Martin ne sait plus, Martin ne veut plus.
Tout est trop étroit, trop gris, trop petit.
Martin veut de l’air, un champ,
quelque chose de plus grand. »

Martin s’ennuie. Il voudrait s’évader, comme les oiseaux qui s’envolent. Alors, son papa l’emmène en balade : il découvre la nature et ses paysages d’automne, les oiseaux, les insectes, le vol des