Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Dans la forêt des lilas

Bande dessinée
à partir de 11 ans
: 9782756099965
18.95
euros

L'avis de Ricochet

Jeune fille à l’époque victorienne, Comtesse s’est créé un monde imaginaire : la forêt des Lilas, qu’elle visite la nuit tombée. Minon, le chat à la collerette, la douce Biche, auréolés tous deux de poissons lumineux et de luciolétoiles : ces personnages étranges peuplant les bois lui apportent réconfort et évasion. Devenue jeune femme, Comtesse est confrontée à une réalité plus difficile à fuir. Elle comprend que son entourage lui cache des vérités douloureuses, chuchotant derrière des portes fermées. D’où viennent ces fleurs rouge sang tachant ses habits ? Que sont ces potions qu’on l’oblige à consommer sous prétexte de guérison ? 

Comtesse cherche alors à retrouver ses amis de la forêt des Lilas. Mais sa vie chimérique a pris des tournures plus sombres : un inquiétant monstre aux ailes sinistres y sème désormais la terreur. 

Collaboration à l’aura fantastique entre l'auteure Nathalie Ferlut et l’illustratrice Tamia Baudouin, cet album parle du deuil douloureux de l’enfance et de la quête de liberté. Héroïne rebelle, inspirée par l’actrice anglaise Helena Bonham Carter, Comtesse refuse les normes sociales du monde adulte qui l’attend, préférant s’enfoncer dans la sécurité de ses songes. Une promesse revient par ailleurs hanter la jeune femme. Qu’en sera le prix à payer ?

Oscillant entre rêve et réalité (avec le risque pour un plus jeune lecteur de s’y perdre), un esthétique hymne à l’imaginaire, surréaliste et magnifiquement étrange.

Présentation par l'éditeur

Peut-on, sans les détruire, demander à des rêves d’enfant de répondre aux questions que la vie pose aux adultes ? Voilà une interrogation à laquelle tente de répondre ce splendide récit initiatique.

La jeune Faith habite un petit cottage isolé, quelque part dans la campagne londonienne. Chaque nuit, pour fuir la maladie qui l’accable, elle s’évade dans le rêve récurrent d’un monde poétique. Elle y