Aller au contenu principal

Rechercher un livre

L’Hiver maudit (Arghentur, tome 1)

Roman
à partir de 11 ans
: 2070578291
11.50
euros

L'avis de Ricochet

Un soir de fête hivernale dans un village balne, la jeune Liléia, son oncle et le magicien Celwyn échappent de peu à une attaque de Maître d’Arghentur et de ses guerriers. Ils cherchent alors à rejoindre un mystérieux sage qui pourrait les aider à délivrer les autres villageois du Maître. Un de ces prisonniers, Tomas, cousin de Liléia, parvient à s’enfuir d’Argenthur et rejoint dans la forêt les rebelles Selves, des créatures fantastiques.

Premier roman de Sigrid Renaud, L’Hiver maudit est un roman de science-fiction tendance fantasy aux ressorts attendus, mais toujours prenant et agréable à lire. Le lecteur, à travers un narrateur omniscient, suit en parallèle Liléia et Tomas, avec quelques échappées sur un Maître à la psychologie et au passé plus compliqués qu’il n’y paraît. Les décors classiques depuis Tolkien sont là : mine gigantesque fourmillant d’esclaves et surplombée par une tour où vit le Maître, grande forêt peuplée de gentilles créatures qui ont su rester indépendantes, village à la vie douce soudain perturbée, et carte géographique introductive pour se repérer… L’originalité ne vient pas non plus de l’intrigue : il s’agit dans un premier temps de libérer les Balnes (en fait des humains, mais qui ont chacun un talent magique précis) et à moyen terme ni plus ni moins que de sauver le monde d’un asservissement massif. Par contre, l’auteur enrichit son roman en ne créant pas un personnage principal : Liléia est aussi intéressante que Celwyn, et on s’attend à ce que Tomas joue un rôle important avec les Selves (et puis, avec un garçon et une fille tous les deux héros, le public visé s’élargit…). L’écriture rythmée sait faire la part entre passages narratifs, interrogations des personnages qui permettent de développer leur personnalité, et dialogues non exempts d’humour (évidemment basées sur les petites manies de l’enchanteur doué mais pas facile à vivre). A suivre dans un deuxième tome promis dès 2007, avec, souhaitons-le, de nouveau les belles illustrations des têtes de chapitres par Philippe Munch, spécialiste de l’image de fantasy.

L'avis des internautes

Les avis exprimés ci-dessous n'engagent que leurs auteurs
le 09/20/2007 20:11

j'ai bien aimé ce livre car hommes ou femmes ont une force de caractère qui se découvre tout au long de l'histoire avec ces gentils et ces méchants! vivement le tome II!

Du même auteur

Douze heures dans la vie d'un troll

Roman
à partir de 11 ans
Avis de lecture

Les larmes du roi Python

Roman
à partir de 11 ans