Aller au contenu principal

Les bonbons d'Abigaïl

Album
à partir de 4 ans
: 9791097284015
12.90
euros

L'avis de Ricochet

C’est la nuit d’Halloween et la famille Ladenlongue, des vampires, reçoit une visite inattendue : Gaspard, un petit garçon quant à lui tout ce qu’il y a de plus humain, vient leur réclamer des bonbons, sous menace de leur lancer un sort ! Abigaïl, jeune vampirette, est intriguée : c’est quoi, un bonbon ? Elle décide de suivre Gaspard et ses amis dans leur tournée des maisons et plonge bientôt dans un nirvana sucré. Mais vampires et humains peuvent-ils être amis et Abigaïl pourra-t-elle abandonner son régime constitué principalement de sang pour continuer à apprécier ses bonbons ?

Voilà une histoire qui devrait ravir les enfants attendant chaque année impatiemment le 31 octobre ! Un récit d’amitié tout mignon à base de partage de sucreries, un texte jouant malicieusement sur la dimension macabre du mode de vie vampiresque (boire du sang, dormir dans un cercueil) et sur l’écart entre le monde ordinaire et le monde surnaturel (le premier imitant le deuxième par les costumes et coutumes d’Halloween sans pour autant y arriver totalement), des illustrations mêlant éléments enchanteurs (couleurs vives ou chaudes, guirlandes lumineuses, style un peu enfantin et plein de fantaisie) et effrayants (chauve-souris, crânes, fantômes, cercueil, os, et le fameux personnage de Jack Skellington fait même quelques apparitions, tranchant dans le débat visant à savoir si le film dont il provient, L’étrange Noël de Mr Jack, est plutôt adapté à Noël ou Halloween) rendent le tout attachant, bien que peu original. On peut d’ailleurs regretter la partie documentaire finale un peu trop moralisatrice, abordant les dents et les sucreries et les dangers des deuxièmes pour les premières. L’album se terminant sur une image de sapin de Noël, pourquoi ne pas envisager de mettre en scène cette fête du point de vue d’une autre créature fantastique ?

Présentation par l'éditeur

Ce soir, on frappe à la porte de la famille Ladenlongue. Qui peut oser braver les dangers de ce manoir ? 
C’est Gaëtan qui vient demander des bonbons ou proposer un sort. C’est Halloween. Abigaël est trop curieuse pour rester dans sa chambre. Elle déjoue la vigilance de ses parents et suit Gaëtan de porte en porte et découvre le plaisir de manger des bonbons…

Feuilleter un extrait