Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

La tour

Album
à partir de 6 ans
: 9782842381950
15.00
euros

L'avis de Ricochet

L’attrait des hommes pour l’absolu n’est pas nouveau : à l’aube de l’humanité déjà, le ciel les intriguait. Xavier Armange imagine alors la construction d’une tour par les hommes de la Préhistoire, commencée à partir de cailloux empilés. Elle est poursuivie par les habitants de l’Antiquité, sous forme de colonnades majestueuses. Les Egyptiens passent aussi par-là, pointant vers le haut avec les pyramides. Le Moyen-Age et ses cathédrales n’est pas en reste. La tour ne cesse de monter au fil des siècles, jusqu’à nos jours. Enfin, on se rapproche du ciel, au-delà des nuages. Et là, déception, il n’y a rien. Heureusement, une petite fille tout en bas rappelle des réalités concrètes : la Terre est belle, et puis, c’est l’heure du goûter...

L’album permet de traverser l’Histoire en quelques grandes pages illustrées, avec une vision forcément architecturale. Religieuse (dans une acceptation large) aussi, puisque cette envie d’aller voir plus loin dans l’univers ressort d’un besoin profond de sens.

L’idée est très originale, sur une sorte de modèle de la Tour de Babel. La chute, presque attendue, fera sourire. Et pourtant, je n’ai pas pu m’empêcher d’être un peu déçue. Les dessins, certes complexes et plein de fantaisie (escaliers, monuments variés…), présentent une sorte de halo, un flou qui ne correspond pas pour moi à l’idée claire d’architecture – mais certes reflète la rêverie du propos –. Le petit couple du garçonnet la tête dans les nuages et de la fillette qui joue sur terre est vraiment trop simple ou trop soudain pour séduire. Alors, j’ai préféré un vrai documentaire, tel que le fameux Nous, notre histoire d’Yvan Pommeaux (Ecole des Loisirs, 2015).

Présentation par l'éditeur


Qu’y a-t-il au-dessus du plafond ? Le ciel, d’accord, mais plus haut, encore plus haut, derrière, qu’est-ce qu’il y a ? Depuis la nuit des temps, les hommes se posent cette question, qui peut bien se cacher derrière : le dieu des vents, un diable boiteux, la reine de la nuit, le maître du temps ? Alors ils ont décidé de bâtir une tour, une tour immense pour grimper haut, toujours plus haut, au