Aller au contenu principal

Rechercher un livre

Date de publication
Age-cible

Et soudain

Sélection des rédacteurs
Jean-Baptiste Coursaud
Album
à partir de 5 ans
: 9788366789173
18.95
euros

L'avis de Ricochet

Et soudain il est là.
Comme ça.
Comme tombé du ciel.

Mais au début il n’est pas là.

Cette introduction a quelque chose de sidérant, texte minuscule, au milieu de la page blanche après une couverture qui pourrait être inquiétante : cet ours, massif, il veille le dormeur ou il va l’agresser ?

L’entrée dans le livre n’éclaire pas le lecteur. Quelle est cette maison isolée à côté de laquelle tombe la pluie, en dehors de tout… ?

La première partie du récit de Rebecca Bach-Lauritsen développe la vie de cette maison énigmatique : un garçonnet seul avec pour ami Cactus, une plante en pot, et un sens de l’ordre proche de l’obsession même si l’illustration d’Anna Margrethe Kjærgaard introduit des décalages subtils. Un peu en avant, un peu en retard par rapport au texte, on ne sait pas s’il faut le plaindre ou s’en réjouir, mais lorsqu’on lit « Plouf ! Enfin dans mes pantoufles. Ouais ! » et qu’on voit le jeune garçon figé au bord du lit, on ne partage ni joie ni élan. Lorsqu’il jardine, l’enclos dans lequel il arrose ressemble à une boîte et son apprentissage au piano « pooom et pas pom » pas très dynamique est-il ironique ?

Les autrices entretiennent notre perplexité (et s’en amusent). Elles construisent méticuleusement le parcours du garçon, le contenu de ses journées routinières (« certaines journées sont longues ») à la cuisine, au bureau (3 crayons), à table (3 cuillerées de sucre)…

Et soudain ? Contrairement au titre et parce que vraiment les autrices font durer le suspense, la révélation prend du temps. Comme dans Boucle d’or et les trois ours, des TRACES, des indices, des questions, Cactus tombé, deux crayons au lieu de trois. Enfin un jeu de cache-cache lève le voile et le regard de l’ours nous émeut.

À partir de cette révélation (« il est là »), le récit se dégèle, l’ours et le garçon dansent dans le désordre du salon, et le museau de l’ours sur l’épaule du jeune pianiste est bouleversant de tendresse et de complicité.

La simplicité de l’écriture ludique et joueuse et celle de l’illustration (utilisation du bleu, blanc, marron mousseux) subjuguent tout comme l’évidence de l’amitié. Une ode à la joie.

Et soudain il était là.
Comme ça.
Comme tombé du ciel.

Mais au début il n’était pas là.

Présentation par l'éditeur

Un petit garçon vit seul avec un cactus, dans une maison où tout respire le calme et la tranquillité, où l'ordre règne en maître au gré d'alignements parfaits dans toutes les pièces et jusque dans le jardin. Du moins jusqu'à ce que, soudain, un ours brun gigantesque fasse irruption, comme venu de nulle part, comme tombé du ciel. Une ode à la joie de vivre qui s'offre à nous de façon inattendue

Du même illustrateur

Mon Papy perce neige

Album
à partir de 6 ans