Aller au contenu principal

Tout là-haut

Album
à partir de 4 ans
: 9782355580994
15.50
euros

L'avis de Ricochet

Dans l’eau froide et sombre à mi-corps, un ours blanc regarde pensif le ciel gris bleu rose pastel. Que regarde-t-il donc ? « De bien drôles de bêtes qui survolent la banquise » Comment faire pour répondre à cette question inquiétante ? En grande discussion, des goélands d’une part, des ours blancs d’autre part s’interrogent tandis qu’apparaissent entre les montagnes de glace des ballons dirigeables qui leur sont inconnus… L’assemblée des ours va tour à tour proposer une méthode pour parvenir à attraper un de ces étranges animaux. On entend ainsi le plus vieux, le plus curieux, le plus fripon, le plus grand, le plus chétif, le plus petit, le plus intelligent, le plus jeune proposer une solution. L’atteindre avec des boules de neige ou catapulter un ours léger ! Aucune solution ne convient… Mais, l’union fait la force et lorsqu’enfin descend de la montgolfière un petit homme, un autre univers s’ouvre pour les ours curieux !

Cette histoire gentiment loufoque est portée par une illustration qui contribue grandement au charme et à la poésie de l’histoire. Les couleurs de gris, bleu un peu métallique, associées aux formes raides de la banquise, les attitudes hiératiques des ours pensifs, compensées par la rondeur colorée des montgolfières créent une atmosphère élégante et décalée. Ils suscitent la sympathie, ces ours interrogateurs. Lorsqu’ils s’embarquent dans les ballons, comme dans un tableau de Magritte, c’est nous qu’ils emportent dans leurs rêves. Un album où fantaisie et poésie font bon ménage.

Présentation par l'éditeur


C’est le printemps. Au-dessus de la banquise, des montgolfières glissent dans les airs. Des quoi ? Les ours blancs, engourdis, observent ces drôles de bêtes colorées. Ils tentent d’en attraper une… pour savoir ! A force de volonté, d’ingéniosité et d’acrobaties, ils y parviennent enfin. C’est peu dire que le navigateur est surpris et agacé. Mais comment résister à l’envie d’inviter ces curieux à