Aller au contenu principal
Espace publicitaire
Fermer

Princesses des os

Roman
à partir de 14 ans
: 9782354880811
13.50
euros

L'avis de Ricochet

Dans ce polar historique, Charlotte Bousquet entraîne ses lecteurs dans la Rome impériale, au tout début du règne d’Hadrien, durant l’année 120 de notre ère.
Rome est alors le théâtre d’une série d’enlèvements d’enfants qui n’émeuvent pas particulièrement les autorités de la ville, parce qu’ils ne concernent pas les familles patriciennes. L’affaire prend cependant une autre tournure quand Titus Clarus, de noble souche, disparaît à son tour. C’est le centurion Buculus qui est chargé de l’enquête mais qui se révèle vite incompétent. La jeune et fougueuse Lucretia Severa, cousine de Titus, décide alors de mener sa propre enquête, intelligemment secondée par son esclave, Din. Les jeunes filles quittent leur monde douillet et protégé et s’enfoncent dans les quartiers malfamés de la capitale, là où opèrent toutes sortes de personnages troubles, se livrant à d’odieux trafics en tous genres. Une descente vers les enfers, où la vie ne vaut rien, et où les vérités sont beaucoup plus complexes qu’il n’y paraît.
Dans ce roman dense et très documenté, Charlotte Bousquet raconte Rome de manière impressionnante, tout en dénonçant les faiblesses de cette société, où les pauvres et les faibles ne sont guère protégés, où les autorités sont souvent incompétentes et peu concernées, quand elles n’ont pas à faire à l’élite. Elle s’intéresse aussi aux clivages religieux , très prégnants à cette époque, lorsque le dogme officiel est menacé par ce des sectes, notamment celle des premiers chrétiens, et aux phénomènes d’intolérance que cela engendre. Enfin, le choix de ses deux héroïnes comme enquêtrices, lui permet aussi d’évoquer la place et le rôle des femmes dans cette société.
A réserver à de bons lecteurs.