Aller au contenu principal

Rechercher un livre

Plus d'autre choix ?

Roman
à partir de 13 ans
: 9783726901929
6.00
francs suisses

L'avis de Ricochet

La symbolique de la couverture sert parfaitement le propos de Ken Bugul, l’auteure : un jeune homme, les épaules, la bouche dans l’eau, peut encore, mais à peine, respirer. Sur sa tête, perché, un oiseau presque invisible. Le regard perdu est celui de Malik, a-t-il un autre choix ? Celui qu’on entrevoit est sinistre.

Le récit explicite cette image dense. Nous sommes à Saint-Louis, au Sénégal, dans le quartier des pêcheurs Guet N’Dar. L’auteure raconte l’évolution récente de cet écosystème fragile où terre, fleuve et mer mêlés vivaient en bonne intelligence. Le personnage de Malik est porteur de cet héritage, de cette tradition. Fils aîné d’une famille de pêcheurs, il doit assurer l’honneur de la famille. Pêcher ou partir ? Est-ce le choix ? L’auteure décrit la ruine qui s’infiltre dans la Langue de Barbarie, frêle cordon littoral attaqué par l’océan en raison d’une brèche humaine ouverte dans la côte. Si l’avenir de Malik n’est pas de pêcher, alors doit-il partir ?

Ken Bugul évoque finement le poids de la décision collective sur ses épaules, au détriment de son choix de cœur. En effet Malik, lui, voudrait être ornithologue. Elle met ainsi en scène l’autre richesse de cette région, le parc naturel du Djoudj, extraordinaire réserve d’oiseaux…

Ce livre n’est pas à proprement parler un roman. Il appartient plutôt à la catégorie des récits documentaires. La qualité des illustrations de Svenja Plaas ne masque pas l’aridité du sujet ni sa gravité. La trajectoire de Malik sonne dramatiquement juste. Toutes les informations exactes peuvent susciter des interrogations, des débats et une envie d’en savoir plus.

Présentation par l'éditeur

Sur les côtes du Sénégal, l’océan grignote les terres privant les familles de pêcheurs de gagne-pain. La vie des habitants est en train de changer radicalement. Le jeune Malik et ses oiseaux préférés ressentent également les effets du changement climatique. Malik doit-il à son tour quitter le Sénégal comme son père ?

Lire un extrait