Aller au contenu principal

Rechercher un livre

Mon père est américain

Sélection des rédacteurs
Roman
à partir de 12 ans
: 9782364740358
9.10
euros

L'avis de Ricochet

Léo, seize ans, à l’aube de sa vie amoureuse, n’a jamais connu son papa. Sa mère a rencontré Benjamin lors d’un séjour de deux mois en Amérique. Les deux travaillaient alors dans un parc d’attractions : « un boulot payé une misère, des horaires de fou… mais un peu du rêve américain » dont Léo semble être le fruit.
Claire, la maman, a élevé seule son fils mais entretient depuis sept ans une relation secrète avec Benjamin, désormais emprisonné et condamné à mort aux Etats-Unis. La découverte de la vérité bouleverse Léo qui ne sait quelle place attribuer à ce père jusque là inexistant. « Quand il était encore dans l’ignorance, avec sa photo datée, ses rêves de gosse, ses clichés sur l’Amérique, au moins il pouvait s’imaginer le père qu’il voulait ». Aujourd’hui, il est le fils d’un assassin. « Mais c’est mon père, bordel, c’est mon père et j’en ai pas d’autre » se force à admettre Léo.

C’est à travers l’écriture qu’aura lieu leur rencontre. Avec obstination, le jeune homme rejette vague à l’âme et idées noires : l’enfermement de son papa lui donne la pleine mesure de sa liberté, le pousse à vivre pour deux, « sans flancher ni gémir ». Ses lettres offrent à Benjamin un unique contact avec le monde des vivants, le déterminant à se battre comme un diable contre ceux qui exultent de le briser. Les détenus du couloir de la mort survivent dans d’ignobles conditions, en arrivant parfois à hâter la date de leur exécution. Et c’est toute la force de ce court roman que de dénoncer – sans en avoir l’air - l’inacceptable peine capitale à travers les mots d’un condamné. On conseillera aux jeunes lecteurs de poursuivre leur réflexion avec un incontournable classique Le dernier jour d’un condamné de Victor Hugo.

Un roman sans fausse manœuvre, à hauteur d’homme et d’adolescent, prenant et troublant.

Présentation par l'éditeur


Fruit d’un amour pendant un séjour aux USA, Léo a toujours vécu seul avec sa mère. Un jour, il découvre que sa mère lui ment, qu’elle entretient des liens réguliers avec son père, Ben, et lui verse de l’argent tous les mois. Après une explication orageuse, Léo apprend que son père est en prison aux Etats-Unis, pour meurtre : il est dans le couloir de la mort. Commence alors une correspondance entre Léo et Ben, une rencontre épistolaire pleine de timidité, de franchise, sans promesse d’un avenir commun.