Je m'appelle Mina


Recherche avancée dans les livres
Glaise
Acheter ce livre sur:

Place des Libraires
(France)
Les Libraires
(Québec)
e-readers.ch
(Suisse)
Je m'appelle Mina

Je m'appelle Mina

Auteur : David Almond
Traducteur : Diane Ménard
Editeur : Gallimard Jeunesse
Janvier 2012 - 14.30 Euros
Roman à partir de 10 ans
ISBN : 9782070639045
Ce livre fait partie de la sélection de Ricochet
Thèmes : Mort/Deuil, Amitié, Secret, Liberté

L'avis de Ricochet

« Je vais laisser mon journal se développer comme le fait mon esprit, comme un arbre ou un animal, comme la vie. Pourquoi un livre devrait-il raconter une histoire d'une façon linéaire et monotone? Les mots devraient flâner et vagabonder. Ils devraient voler comme les chouettes, voleter comme les chauves-souris, et se faufiler comme les chats. Ils devraient murmurer, crier, danser et chanter. Parfois il ne devrait pas y avoir de mots du tout.
Juste le silence.
Juste le pur espace blanc. »
Mina McKee, 9 ans, est en rupture. Elle passe ses journées perchée sur un arbre et observe la vie alentour. Elle ne veut plus retourner à l'école, elle en a soupé de cette institutrice bornée et coincée par des principes à la noix. Mina décide d'écrire son journal, de décrire sa vie passée et présente mais pas seulement... Elle introduit des « activités hors piste » comme: « Observer la poussière qui danse dans la lumière » ou « Lisez les poèmes de William Blake ». Elle invente des mots comme « Métempsychose » ou « déstrangification ». Elle raconte aussi le jour où elle est descendue sous terre, dans le secret espoir de retrouver son défunt père. La vie de Mina prendra un nouveau tournant quand des voisins proches aménageront, avec un bébé et un garçon de son âge. Pourra-t-elle alors descendre de de sa branche et créer de nouveaux liens?

Journal intime atypique, décrivant une enfance différente imprégnée par la mort d'un proche. Pour surmonter cette perte, Mina se crée un univers bien à elle, magnifique et poétique. Elle incite le lecteur à vivre le moment présent et à regarder le monde qui l'entoure avec une grande acuité visuelle et auditive. Cette fillette de 9 ans vit en décalage, pose beaucoup trop de questions, réfléchit par elle-même, ce qui a la don d'exaspérer certains adultes. Et c'est entourée par la confiance de sa mère que Mina parviendra à tracer sa propre route, bien loin des autoroutes.

Ce récit fait écho à Skellig, le premier roman pour la jeunesse de David Almond.

Emmanuelle Pelot
Voir la chronique de Emmanuelle Pelot

Brève présentation par l'éditeur

Ecrire sera comme un voyage, chaque mot sera un pas qui m’emmènera vers une terre inconnue, commence à écrire Mina dans son journal. Vivant seule avec sa mère depuis la mort de son père, Mina McKee, neuf ans, nous raconte son histoire. Mais comment pourrait-elle savoir où ses phrases vont la mener ? Perchée dans l’arbre où elle aime grimper, elle se pose beaucoup de questions. Trop, aux yeux des autres, qui la trouvent étrange et même un peu folle. De toute façon, Mina n’a pas besoin des autres. Elle préfère jouer avec les mots comme « archéoptéryx », ou « métempsycose ». Elle a aussi ses idées sur la vie, la mort, ce que l’on devrait apprendre à l’école… Mina osera-t-elle sortir de son monde ? Un jour, du haut de son arbre, elle voit arriver une famille…

L'éditeur : Gallimard Jeunesse

C'est en 1972, que Pierre Marchand fonde le département Gallimard Jeunesse, avec Jean-Olivier Héron, tous deux fondateurs de la revue Voiles et Voiliers. Leur ambition est de placer la qualité artistique de leur production au niveau de la réputation littéraire de la prestigieuse maison. D'emblée, ils...
new