Journal secret du petit poucet


Recherche avancée dans les livres
Les Jardins suspendus
Au lit Miyuki
Acheter ce livre sur:

Place des Libraires
(France)
Les Libraires
(Québec)
e-readers.ch
(Suisse)
Journal secret du petit poucet

Journal secret du petit poucet

Auteur : Philippe Lechermeier
Illustrateur : Rébecca Dautremer
Editeur : Gautier-Languereau
Novembre 2009 - 20 Euros
Album
ISBN : 9782013913713
Ce livre fait partie de la sélection de Ricochet
Thèmes : Conte, Journal intime

L'avis de Ricochet

Philippe Lechermeier et Rébecca Dautremer revisitent le conte du Petit Poucet et font œuvre de re-création dans ce volume foisonnant. Ils épaississent l’histoire originelle et approchent de très près un personnage très connu, malin et débrouillard, inventif et sensible.
« Je m’appelle Poucet, Petit Poucet. [… ] Mais le plus souvent, père et belle-maman (qui n’est pas belle pour un sou mais moche comme un pou) ainsi que mes six frères m’appellent autrement. Pas une journée sans que l’un d’eux n’ait une nouvelle idée. »
Ainsi commence ce Journal, composé du récit de Poucet, de réflexions, de listes, de petits bouts de papier, de croquis, de dessins, de collages et d’images aux couleurs chaudes.
Poucet nous raconte ses six frères, Barnabé, Balthazar, Bertrand, Boris, Basile et Blaise, qui se moquent volontiers de lui parce qu’il est tout petit. Il évoque ses camarades de classe, sa méchante belle-mère, qu’il déteste par-dessus tout, la faiblesse de son père, et puis celle qu’il aime, Maricrotte Marigoult, qui lui offre des caramels mous à souhait. Et puis, bien sûr, il parle de la terrible Grande Privation, plongeant la contrée dans la famine et la misère, et forçant le maître d’école à manger les tables. La Grande Privation donne aussi à Popette, la marâtre, une idée épouvantable, un « Certificat d’abandon éternel des enfants, petits et grands »qu’elle soumet à son époux endormi : « Y’a plus rien à becqueter. Demain on abandonne les mioches dans la forêt. »
Voilà pourquoi Poucet et ses six frères en « B » se retrouvent dans la forêt, qu’ils y rencontrent l’ogre Barbak et ses sept filles et qu’ils entament un long voyage de retour, leur permettant aussi de découvrir le vaste monde, d’en connaître les périls et les richesses.
Un très bel ouvrage en vérité, riche, multiforme, qui fait de Poucet un personnage majeur. Les deux auteurs l’installent dans un double monde : le réel, où il y a de l’école, des bottes à haute technologie, des immigrés, Nassim et Slimane ; et le monde intemporel des contes, où les colombes livrent des friandises, les bottes franchissent 7 lieues en un pas et les ogres font toujours frémir les enfants.
Reste la question des lecteurs : à qui s’adresse ce Journal ? Aux enfants ou bien aux grands ?

Catherine Gentile
Voir la chronique de Catherine Gentile

L'éditeur : Gautier-Languereau

Gautier-Languereau est une maison d'édition spécialisée dans les albums, les ouvrages de premières lectures et les livres religieux. Dès 1905, Les Éditions Gautier Languereau publient les célèbres aventures de Bécassine. Ses premières apparitions se font dans le journal " La semaine de Suzette ". C'est en...
new