Les clefs de Babel


Recherche avancée dans les livres
Les sentinelles du futur
Moi, je la trouve belle
La dent
Acheter ce livre sur:

Place des Libraires
(France)
Les Libraires
(Québec)
e-readers.ch
(Suisse)
Les clefs de Babel

Les clefs de Babel

Auteur : Carina Rozenfeld
Illustrateur : Stéphanie Hans
Editeur : Syros
Collection : Soon
Mai 2009 - 14,50 Euros
Roman à partir de 12 ans
ISBN : 9782748508406
Ce livre fait partie de la sélection de Ricochet
Thèmes : Ecologie, Science-Fiction

L'avis de Ricochet

Dix siècles plus tôt, les hommes, dans leur folie, ont provoqué une explosion sans précédent. Le Grand Nuage, amas d’éléments toxiques poussé par les vents, a semé la mort sur le monde. Une capitale avait bâtit un complexe d’immenses tours, nommé Babel. Les hommes s’y réfugièrent. Une guerre de Sécession éclata entre les habitants de différents étages, les escaliers et ascenseurs furent fermés. Mille ans plus tard, cinq adolescents élevés parmi les différentes populations de Babel ont pour mission d’ouvrir la Porte, celle menant sur l’extérieur…
A travers l’angle de la science-fiction, Les Clefs de Babel aborde les thèmes de l’écologie, du pouvoir et de la nature humaine. Grâce à une écriture rythmée, des dialogues vifs et des protagonistes aventureux, ce roman donne le premier rôle au plaisir de lecture, à l’histoire, là où de nombreux romans fabriquent une histoire pour servir ces mêmes thèmes.
La construction du récit suit celle de Babel : Liram descend de son monde « les Aériens », rencontre Maïan du peuple des «Chauves », ensemble ils descendent dans le peuple des « Hommes Bougies » où ils retrouvent Caden et Lyel, avant enfin d’être unis dans les plus bas étages de la Tour où se trouve Myel. Chaque peuple s’est développé en vase clos, s’adaptant à leur environnement.
On décèle rapidement en Babel une métaphore de notre planète : les Aériens sûrs de leur supériorité et de leur système ; les Chauves, aux rues bariolées et aux habitants accueillants… L’humanité n’est pas forcément là où on l’attend, comme l’illustrent les personnages des Rateurs, mutants terrifiants qui attendent plus que quiconque la Délivrance.
On peut regretter cet éclairage mystique : la fameuse tour de Babel, construite par les hommes par vanité, pour approcher Dieu, et finalement divisés par les langues. Toutefois, cet emprunt biblique offre un excellent cadre et des perspectives narratives très intéressantes.
Avec de tels atouts et une fin très ouverte «Resterait ensuite à relever un défi, celui de tout reconstruire ici, mais c’était la plus belle des aventures ! », on ne peut que féliciter Carina Rozenfeld d’avoir choisi d’écrire un seul volume, quand de nombreux auteurs se perdent dans des séries sans fin.
Un roman de science-fiction et d’aventure qui, au lieu d’être alourdi par le thème de l’écologie et par les références religieuses, s’en empare pour nous offrir une histoire riche et divertissante.

Cécile Gaultier
Voir la chronique de Cécile Gaultier

L'éditeur : Syros

"Petits éditeurs", les éditions Syros sont nées en 1976. Syros jeunesse, apparu en 1984, tente d'explorer les cultures et de les faire partager aux jeunes lecteurs. En 1989, est créée la collection "L'Arbre aux livres" par Suzanne Bukiet. Avec des séries de trois volumes bilingues présentant l'un des...
445.062 (41=56.29)