Aller au contenu principal

Les moustiques

Poésie
à partir de 10 ans
: 9791093367040
5.00
euros

L'avis de Ricochet

Maram al Masri, poétesse franco-syrienne, publie en poésie jeunesse à Maison de la poésie et centre de créations pour l’enfance de Tinqueux (près de Reims), collection Petit VA !, un petit ouvrage entre poésie et billet d’humeur, plein d’humour, Les moustiques.
Dans sa pauvreté apparente, quelques feuilles cartonnées retenues par une spirale noire, ce petit ouvrage concentre l’essentiel d’un livre. Le texte narre le combat toujours renouvelé et perdu d’avance du narrateur contre les moustiques et son « illustration » symbolique , des petits triangles noirs , un puis deux, puis trois, puis cinq envahissent la page comme les moustiques qui s’imposent et encombrent le paysage mental de l’auteur, « ciel étoilé d’étoiles noires ».

Les moustiques de Maram al Masri réfèrent bien évidemment à l’exaspération qui nous étreint lorsqu’ils nous résistent. Les onomatopées utilisées lors des vaporisations « pichipchip par ici pichichip par là » promettent bien des amusements à la lecture à haute voix. Les commentaires acidulés de la narratrice jouent avec les stéréotypes de la lutte inégale entre un grand et un petit, de la résistance aux nouveaux insecticides etc… Mais ces moustiques décourageants empruntent à la guerre. « Fortes frappes », « révolution », « aigles », « champ de bataille » doublent le combat amusant d’un arrière-plan inquiétant. Ce feuilletage possible de significations marque le travail poétique et multiplie les interprétations. Saluons ici le travail de la « poésie en résidence pour enfants de 5 à 117 ans » qui met à leur portée des regards sur le monde et le langage, opérés par la création poétique contemporaine.

Présentation par l'éditeur


Les moustiques, un livre plein de piquant, où il est question de révolutions... de batailles... de guerres... mais je vous rassure, tout se finit bien... au moins pour 1 des 2 camps... un livre à l'humour taquin...